Traque aux biens mal acquis : Aïda Ndiongue entre deux dossiers


Traque aux biens mal acquis : Aïda Ndiongue entre deux dossiers
La presse nationale faisait état de la mise en branle de la police, notamment ses démembrements de la Division des Investigations criminelles (Dic) et de la Direction de la Police judiciaire (Dpj), pour alpaguer les détenteurs de biens mal acquis et autres détourneurs de deniers publics de l'ancien régime. Le nom d'Aïda Ndiongue est revenu plusieurs fois sur la liste des présumés détenteurs de biens mal acquis. Selon le quotidien Libération, la responsable du Parti démocratique sénégalais (Pds) a reçu une convocation de la Dic, hier, alors qu'elle venait à peine de fouler le territoire national. Les limiers veulent faire la lumière sur l'affaire des produits phytosanitaires du ministère de l'Habitat, alors dirigé par Omar Sarr, le coordonnateur du Pds. Selon nos confrères, deux choses intriguent les enquêteurs. Premièrement, le marché desdits produits a été facturé à plus de cinq (5) milliards, alors que sa valeur réelle est de... sept cents (700) millions F cfa. Autre bizarrerie, la société adjudicataire n'a même pas d'adresse, encore moins de références sérieuses. La police a déjà chargé un certain Massèye Ndiongue, un proche de la politicienne libérale et non moins femme d'affaires, toujours selon nos confrères, dans ce dossier nébuleux des produits phytosanitaires. Aïda Ndiongue devra donc éclairer la lanterne des enquêteurs qui ont déjà adressé une réquisition aux dix-huit (18) banques de la place pour avoir le coeur net sur tout mouvement financier dans les comptes d'Aïda Ndiongue.
Seneweb
Rédigé par le Samedi 19 Janvier 2013 à 19:00 | Lu 65 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE


CULTURE

Le Cardinal Sarr dénonce 'les esclavages du mal'

Décès du prix Nobel de littérature Gabriel García Márquez

Pr Omar Sankharé invité de l'émission Entretien : "Abdoul Aziz Sy Dabakh était convaincu que Platon était un prophète"

Dakaa de Médina Gounas : les dispositions sécuritaires et sanitaires renforcées

Touba : Le khalife général réitère les 14 interdictions contre les manifestations politiques, le vice, les tenues indécentes, etc.

Dernières vidéos
Inscrivez-vous à la newsletter
Vidéos Populaires
FAITS-DIVERS
Thiesvision.com | 31/08/2011 | 13738 vues
00000  (0 vote)
Vidéo à la Une
Thiesvision.com | 21/09/2011 | 12731 vues
00000  (0 vote)
1 sur 399