Université de Thiès : Le message d’un enseignant aux étudiants de l’UFR SES

Thiesvision.com - Qui est responsable de la situation désastreuse de l’UFR SES (de l’université de Thiès). L’UFR SES est une entité d’une université qui manque de beaucoup de moyens. Créée depuis 2007 avec un nombre d’étudiants qui atteint aujourd’hui les 1200, elle n’a que 15 enseignants permanents.


Université de Thiès : Le message d’un enseignant aux étudiants de l’UFR SES
Une telle structure ne peut pas espérer un enseignement de qualité et un calendrier universitaire équilibré.

Nous constatons dans cette UFR comme dans d’autres de l’université des perturbations du calendrier universitaire dues au manque de moyens : rupture de carburant dans le transport, le non-paiement des vacataires, manque d’infrastructure etc…..

Ces difficultés de l’université de Thiès et de l’UFR SES en particulier ont entraîné dangereusement ces retards de cursus qui ont amené les étudiants dans cet état.


Chers étudiants, nous vous demandons de faire une autre lecture de votre situation car nous avons tous une responsabilité dans cette crise.

Si nous pensons que la situation que nous vivons actuellement dans cette UFR ou dans cette université est la faute d’une seule et unique personne, alors nous aurions tort.

Chers étudiants le directeur d’UFR que vous accusez ne s’occupe pas des emplois du temps, il ne s’occupe pas des programmations des examens, des vacataires et de leur paiement donc il ne peut être à l’origine de votre retard de cursus.

Allez-vous renseigner et laissez tranquillement notre directeur qui a tout donné à cette université dont personne ne voulait et qu’il a adoptée.

Notre directeur est un pionnier de notre université, il a réussi sans aucun moyen à mettre en place une UFR. Il a accepté de prendre des bacheliers sans le minimum d’infrastructure. Nous devons tous lui rendre Hommage.

On a tort si on accuse une personne dans la situation catastrophique que nous vivons.

Cette université a besoin surtout de moyens, de ressources humaines (PER et PATS) et un management de qualité à tous les niveaux pour fonctionner correctement.

Dans cette situation de pénurie innée à l’université de Thiès, chers étudiants, vous avez l’obligation d’arrêter d’accuser notre directeur. Nous sommes tous responsable de ce qui nous arrive dans ce temple du bricolage !!!!

J’appelle les autorités à agir rapidement pour la résolution de ce problème.

Où va l’Université de Thiès ?

Dr Ibrahima Mbaye

Chef de département de Mathématiques

Université de Thiès

SG section SAES SET/SES
Rédigé par le Mardi 20 Novembre 2012 à 18:27 | Lu 164 fois




1.Posté par BA le 24/11/2012 00:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je vous prie de recevoir mes respectueuses salutations Dr Ibrahima Mbaye.

J’espère que votre message ne sera pas lu par les chefs d’entreprises ou par les recruteurs. Car lorsque le chef de département Mathématique de l’Université de Thiès dit : « Nous sommes tous responsable de ce qui nous arrive dans ce temple du bricolage », cela suscite des interrogations. Je fais parti de la deuxième promo Docteur et après vous avoir lu, j’ai l’impression que mon diplôme n’a aucune valeur, contrairement a l’enseignement que j’ai reçu dans ce temple du savoir. Avec mes camarades, nous avons obtenu notre licence au bout de quatre années sans redoublement, mais avec beaucoup de volonté et de labeurs.

Vous avez raison d’interpeler les étudiants pour une meilleure lecture de la situation qui prévaut à l’UT mais de grâce évitez d’utiliser certain terme (temple du bricolage), lorsque vous parlez de l’UT. Si c’est moi qui le dis cela n’a aucune valeur, mais si c’est vous qui le dites en tant que chef de département, alors cela a une signification avec plusieurs interprétations de la part des lecteurs. Ce qui est bricolé ne peut pas être bon Dr Mbaye je ne vous apprends rien.

Que Dieu vous assiste, enseignant, étudiant et personnel de l’UT.

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | "Faites-Entrer l'Invité" | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités


PEOPLE

Exit le Ramadan, bonsoir les boîtes de nuit

Vidéo. Mbagnick Ndiaye avoue: "Si Macky nous a nommés dans le gouvernement, c'est grâce à Marième faye"

Le Colonel Aziz Ndao fusille Yaya Jammeh : «Il était planton dans mon secrétariat, chaque matin je l’envoyais m’acheter des cigarettes»

Gackou: «Je ne fais partie d’aucun lobby maçonnique ni homosexuel»

Souleymane Keita inhumé au cimetière de Yoff

CULTURE

Une partie de la communauté musulmane va célébrer la Korité mardi, selon la CNOCL

Lamine Ndiaye, artiste comédien sur les sketches de ramadan: «Si toutes les télés continuent à faire la même chose, nous aurons un peuple médiocre»

La Korité fêtée (encore) dans la confusion : Lunes de fiel

"Safinatoul amane" décidé à faire respecter le "ndiguel" du Khalif général des mourides

Sénégal : Touba hors la loi ?

Inscrivez-vous à la newsletter