Vélingara : acculé par sa femme, un sans-le-sou prétexte une maladie et exige son hospitalisation

APS - Un chef de famille acculé par sa femme, qui le presse d’acheter un mouton et des habits pour ses enfants pour les besoins de la Tabaski, s’est rendu jeudi au centre de santé de Vélingara (sud) où il a exigé son hospitalisation, sous prétexte d’une maladie, malgré un diagnostic négatif du médecin.''Je suis démuni. Je n’arrive plus à joindre les deux bouts. Pour la circonstance de la fête de Tabaski, j’ai préféré me rendre au centre de santé pour me faire hospitaliser'', a tout bonnement expliqué le malade imaginaire au médecin.


Vélingara : acculé par sa femme, un sans-le-sou prétexte une maladie et exige son hospitalisation
''Ce chef de famille ne veut pas quitter le district sanitaire où il exige une hospitalisation. A son arrivée, nous avons fait le diagnostic avec un bilan négatif partout dans son corps. Mais ce monsieur, jouissant pourtant de toutes ses facultés mentales et physiques, demande à ce qu’il soit retenu sur le lit de l’hôpital'', a raconté à l’APS l’agent de santé qui a reçu le ‘’malade’’. Pour lui, l’homme ne fait que prétexter une maladie de manière à se soustraire aux sollicitations de son épouse, qui le somme coûte que coûte d’aller acheter un mouton pour la Tabaski.

Interpellé, le mis en cause a confirmé le désarroi dans lequel il vit à cause des demandes persistantes de sa femme. ''Mon épouse me terrorise depuis une semaine. Et elle m’accule au fur et à mesure que la Tabaski approche, en me demandant d’acheter un bon bélier. Mais, je ne dispose d’aucun sou. Je ne dors plus et ne mange non plus'', confie le malade imaginaire qui refuse de rejoindre sa maison. ''J’avais la possibilité de m’enfuir et de m’éloigner de ma famille ou résister aux réprobations de ma femme. Mais, je pensais aux enfants. Je pensais pouvoir m’en sortir avec l’aide du médecin'', a-t-il expliqué.
Rédigé par le Vendredi 26 Octobre 2012 à 14:49 | Lu 239 fois


INSOLITE


PEOPLE

Gambie : Le message touchant de Zineb Jammeh à son époux sur Twitter

[ Carnet Rose ] Tounkara ca kanam: L'animateur choisit sa Niarél* parmi les journalistes d' El Hadji Ndiaye

Bamba Fall sur le sextape à la Médina : “C'est un politicien qui est dans le cabinet présidentiel qui a tout manigancé”

Baptême : Souleymane Faye donne le nom de son fils à Macky

Prix Kéba Mbaye pour l’Ethique : Lilian Thuram, l’heureux élu

Dernières vidéos
Thiesvision.com | 19/02/2015 | 330 vues
00000  (0 vote)
Thiesvision.com | 07/01/2015 | 716 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Inscrivez-vous à la newsletter

Décès du Professeur Meissa Fall, Directeur-fondateur de l’Ufr Si de l’université de Thiès

ThiesVision.com - Victime d’un Avc le 1er mars dernier, Meissa Fall, Professeur à l’université de Thiès est décédé ce lundi 23 mars 2015 à l’hôpital Principal de Dakar, a appris ThiesVision de sources univeritaires.

Décès du Professeur Meissa Fall, Directeur-fondateur de l’Ufr Si de l’université de Thiès
La levée du corps a eu lieu à Hlm Baye Gaïndé au domicile de son père à Dakar, suivi de son inhumation le même jour au cimetière musulman de Yoff.
Né le 1er novembre 1962 et domicilié au quartier Hann Mariste à Dakar, Meissa Fall était ingénieur géologue, Professeur de géotechnique, et directeur fondateur de l’Ufr Sciences de l’ingénieur (Si) de l’université de Thiès.
Une perte immense pour toute la communauté universitaire du Sénégal. Selon son collègue Mapathé Ndiaye, vice-directeur des sciences de l’ingénieur, Meissa Fall a été parmi les plus jeunes maîtres-assistants recrutés à l’Ucad.
ThiesVision présente ses condoléances à sa famille, au recteur Matar Mour Seck de l'université de Thiès et à toute la communauté universitaire du Sénégal.

Thiesvision.com
24/03/2015