Page

3 ans à 4 ans de prison ferme pour des accusés poursuivis pour contrefaçon

La Cour d’assises de Thiès a condamné mardi les accusés Amadou Sow, Ndèye Marième Diaw, Moustapha Mbaye et Khadim Ndiaye à 3 ans de prison ferme et Ibrahima Sall à 4 ans de prison ferme pour les délits de contrefaçon de billets de banque et d’utilisation et d’émissions de signes monétaires.


3 ans à 4 ans de prison ferme pour des accusés poursuivis pour contrefaçon
Les autres accusés Issa Sow et Ndiassé Sylla, poursuivis pour les mêmes délits, ont été déchargés et condamnés à un an de prison chacun pour trafic de chanvre indien.

Les faits remontent au 24 septembre 2010, à la suite d’une information anonyme qui faisait état d’un trafic de faux billets de banque au quartier Diamaguène de Mbour.

Alertés les éléments de la brigade de recherche du commissariat urbain de Mbour effectuent une descente sur lieux et interpellent Amadou Sow.

L’accusé était porteur de 50.000 francs CFA en faux billets et de sachets de poudre blanche. A la suite d'un interrogatoire, les autres membres de la bande de faussaires ont été arrêtés et conduits au commissariat urbain de Mbour.

Une perquisition a permis aux enquêteurs de découvrir6 billets de 5000 francs contrefaits.

L’autre accusé Moustapha Ndiaye a été dénoncé par la dame Ndèye Marième Diaw, pour avoir remis la somme de 300.000 francs CFA en faux billets à Khadim Ndiaye, contre une remise de 90.000 francs CFA en billets vrais.

Les accusés ont reconnu les faits qui leur sont reprochés, à la barre , et ont tous sollicité la clémence et le pardon de la cour.

Les avocats de la défense ont, dans leur plaidoirie, demandé une application bienveillance de la loi à leurs clients, avant d’ajouter que même s’ils sont coupables de détention et de contrefaçon de billets de banque, ils ne les ont pas utilisés.

Selon la défense, ''l’économie sénégalaise ne souffre pas de leur acte''.

La Cour d’assises a procédé à la requalification des faits avant de les condamner à des peines de 3 ans, à 4 ans et à 1 an de prison ferme.

BD/AD
APS
Par Le Mercredi 22 Janvier 2014 à 10:46 | Lu 52 fois


ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE