Page

8 mois sans jugement : La procédure pour maintenir Toussaint Manga en prison, dénoncée

Sa détention pour «trouble à l’ordre public», jugée «arbitraire et inacceptable», est sur le point de battre des records en termes de longévité. Toussaint Manga, responsable de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl), a été envoyé à la prison du Cap Manuel depuis le 23 mars 2015. Ce qui fait sortir de ses gonds l'avocat Me Amadou Sall, membre du bureau politique du Pds.


8 mois sans jugement : La procédure pour maintenir Toussaint Manga en prison, dénoncée
«C’est inacceptable, parce qu’on ne peut plus le garder en otage. C’est une utilisation abusive d’une procédure pour maintenir Toussaint Manga en prison», dénonce la robe noire, dans les colonnes de l’Observateur. En vue d’obtenir un procès de son client, à défaut de la libération, Me Sall annonce qu'il va saisir le maitre des poursuites. «Dans la semaine, nous verrons le procureur de la République, pour que Toussaint Manga soit jugé. Depuis que le Sénégal est indépendant, les cas de manifestations sur la voie publique et autres sont toujours jugés en flagrants délits», rappelle-t-il.

«Toussaint Manga, regrette son avocat, aura été l’une des rares personnes à faire, non seulement, l’objet d’une procédure d’instruction, mais à rester pendant 8 mois sans jugement».
Seneweb
Par Le Mardi 24 Novembre 2015 à 10:38 | Lu 37 fois



Nouveau commentaire :

ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE