Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

ADS : Une paralysie la plateforme aéroportuaire annoncée

Au moment où le ministère des Transports tenait un séminaire d’organisation du transfèrement des agents de l’aéroport de Dakar à Diass, les travailleurs de l’Agence des aéroports du Sénégal (Ads) manifestaient leur «non-implication» dans ce processus. Au terme de leur Assemblée générale tenue hier, ils menacent de bloquer les activités aéroportuaires, s’ils continuent à être «méprisés» par les autorités.


ADS : Une paralysie la plateforme aéroportuaire annoncée
Ils sont inquiets et voient leur avenir s’assombrir. Les travailleurs de l’Agence des aéroports du Sénégal (Ads) ont manifesté hier devant l’aérogare de l’aéroport de Dakar. Arborant des brassards rouges, ces centaines de travailleurs se disent «victimes de la mauvaise gestion» du ministre des Transports aériens, Abdoulaye Diouf Sarr, dans le dossier du transfèrement des agents à l’Aéroport internationale Blaise Diagne (Aibd) de Diass.
Il faut rappeler que la tutelle a bouclé hier, un séminaire de deux jours à Saly (Mbour), dont l’objectif était d’installer et de définir le cadre opérationnel du Comité de transfert, à travers une approche tenant compte de la question centrale de recherche de l’efficience et de gestion préventive et efficace des risques.
Seulement, cette rencontre est qualifiée de celle de la «honte», par Serigne Moustapha Gaye dit Mara, coordonnateur de l’Intersyndicale des travailleurs des Ads, soulignant que les «partenaires sociaux n’ont jamais été conviés».
«L’aéroport souffre de Diouf Sarr» A en croire Mara, «les travailleurs sont inquiets. Il se passe au niveau de la plateforme aéroportuaire ce que j’appelle le séminaire de la honte. Les gens ont organisé un séminaire à Saly, sans y convier les partenaires sociaux». Sur le nombre de travailleurs concernés par le transfert à Diass, Mara précise que «seulement» 386 travailleurs ont été pris sur un effectif de 1 300 agents. Pis, souligne-t-il, «si on y enlève ceux qui ont 50 ans et les décédés, il ne restera même pas 200 travailleurs sur un effectif de 1 300». «C’est un scandale ! Une honte pour le Sénégal», vitupère-t-il. Avant de faire le procès du ministre Diouf Sarr, qui est la tutelle. Et c’est Mamadou Diop, secrétaire général du Syndicat national des travailleurs de l’aéronautique civile (Sntac)s qui ouvre le bal : «L’aéroport souffre de son ministre, Abdoulaye Diouf Sarr. Sa gestion est mauvaise. Depuis sa venue, il ne s’est jamais concerté avec les travailleurs des Ads. Il n’a jamais tenu de séminaires, ni de journées de réflexion avec le secteur. Il ne nous a jamais reçus en audience pour s’enquérir de nos problèmes. Quand il dit que les partenaires sociaux sont présents au séminaire de Mbour, c’est faux !» Mara Gaye ajoute furieux : «Le ministre veut nous licencier. Mais, il nous trouvera sur son chemin. Nos collègues de l’Anacim et de l’Asecna sont prêts pour nous accompagner dans ce combat.»
En attendant, les travailleurs menacent de paralyser les activités de la plateforme si Macky Sall ne rétablit pas les choses. «Maintenait, si rien n’est fait de la part du Président Macky Sall, nous allons paralyser les activités du secteur aéroportuaire dans les jours à venir. Que Macky Sall prenne ses dispositions en rectifiant son ministre», avertit Mamadou Diop, le visage dégoulinant de sueur

Babacar Guèye DIOP.
bgdiop@lequotidien.sn
Par Le Jeudi 30 Avril 2015 à 00:09 | Lu 18 fois

Tags : aeroport


Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES