Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

AFFAIRE HABRÉ - Révélations du procureur général : Une présumée victime menacée depuis Dakar

Dans le dossier Hissein Habré, les parties civiles affichent la crainte par rapport à certains de leurs membres, victimes supposées de l’ex-chef de l’Etat tchadien. Une présumée victime a indiqué, d’après le procureur général près les Chambres africaines extraordinaires (Cae), avoir reçu des appels d’intimidation de la part d’une personne qui appelait du Sénégal. Le procureur général Mbacké Fall compte saisir la Dic pour tirer cette affaire au clair et identifier éventuellement l’auteur de ces appels.


AFFAIRE HABRÉ - Révélations du procureur général : Une présumée victime menacée depuis Dakar
L’emballement de la machine judiciaire dans le dossier de Hissein Habré commence à produire des effets. Si la défense a opté pour des sorties tous azimuts de communiqué en s’en prenant ouvertement aux journalistes et à tous ceux qui parlent de l’affaire ; la partie civile, elle, craint pour la sécurité de certaines présumées victimes. Une des dames tchadiennes dont le Procureur général des Chambres africaines extraordinaires (Cae), Mbacké Fall, a préféré taire le nom, a dit lors d’une journée d’information, avoir reçu des appels d’intimidation avec des numéros de téléphone portable du Sénégal. «A plusieurs reprises, on m’a appelé en pleine nuit. Et quand que je décroche le téléphone, la personne ne parle pas», témoigne la dame. Trois numéros dont un qui est abonné à l’opérateur Orange et deux autres à Tigo ont été répertoriés.
Qui est l’auteur de ces appels ? Que cherche-t-il ? Est-ce qu’il y a vraiment un lien entre cet auteur et le dossier Habré ?, se sont interrogées les présumées victimes présentes à cette manifestation. Des victimes ont vite fait le lien. Le procureur général près les Cae, Mbacké Fall, ne veut courir aucun risque. Il a demandé à la dame de faire un constat d’huissier. Et a pris l’engagement devant la dame, de saisir la Division des investigations criminelles (Dic) afin que celle-ci, en partenariat avec les opérateurs de téléphonie Tigo et Orange, tire cette affaire au clair et probablement identifie l’auteur de ces appels.
En attendant le dénouement de tout ceci, le «peuple des victimes» tchadiennes rumine sa colère et prie pour que le procès de leur ancien Président, Hissein Habré, ait lieu dans les plus brefs délais pour en finir avec cette affaire qui, selon ce groupe, a trop duré.

ndieng@lequotidien.sn
(Envoyée spéciale à Ndjamena)
LeQuotidien
Par Le Lundi 24 Mars 2014 à 09:45 | Lu 58 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES