Page

Abdoul Mbaye, tête de liste «Joyyanti»

L’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye a procédé au lancement officiel de sa propre coalition politique dont il sera tête de liste en perspective des Législatives du 30 juillet prochain. Dénommée coalition «Joyyanti», cette nouvelle formation est constituée de cinq partis politiques dont l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act).



La liste des coalitions et mouvements politiques constitués pour les législatives du 30 juillet prochain continue de s’élargir. Près d’une semaine après le lancement par la mairesse socialiste de Podor de son mouvement politique en perspective de cette consultation électorale, «Osez l’avenir», c’est au autour de l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye de dévoiler à son tour sa propre coalition pour aller à l’assaut des 165 sièges de l’Assemblée nationale.

Constituée de cinq formations politiques dont l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) de l’ancien chef du premier gouvernement, cette nouvelle coalition est dénommée «Joyyanti». Lors d’une conférence de presse hier, jeudi 25 mai, les représentants des cinq formations politiques ont procédé à la signature officielle du protocole ainsi que d’une charte de conduite pour les futurs députés qui seront élus sous les couleurs de «Joyyanti».

S’exprimant lors de ce face à face avec les journalistes, Mbaye Fall Lèye, porte-parole du jour a indiqué que cette nouvelle coalition se donne pour objectif de promouvoir la «vraie rupture» à l’Assemblée nationale en y envoyant des hommes et des femmes de valeurs dont l’unique dessein est de porter la voix du peuple.

«L’action visée est surtout et avant tout un assainissement des mœurs politiques fortement compromises par des pratiques t des attitudes aux antipodes de l’éthique et de la morale», a fait savoir Mbaye Fall Leye tout en précisant que l’ouverture de «Joyyanti» est soumise à un certain nombre de critères.

Prenant la parole à son tour, l’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye dans le sens de conforter le porte-parole du jour de «Joyyanti» déclare : «Nous ne voulons plus de députés qui passent 5 ans à l’Assemblée nationale sans une seule commission d’enquête parlementaire malgré les multiples scandales dans notre pays».

Interpellé sur l’absence de leader de Pastef, Ousmane Sonko pourtant pressenti, Abdoul Mbaye répond : «Nous avions souhaité être ensemble avec Monsieur Ousmane Sonko mais notre vœu ne s’est pas réalisé pour la simple raison que Pastef est déjà membre d’une autre coalition». Les quatre autres partis politiques membres de cette nouvelle coalition sont entre autres, la Ligue des masses, le Mouvement national des serviteurs des masses, la Nouvelle alternative pour la solidarité, le Rassemblement et l’unité et le Parti africain pour la renaissance et l’émergence.

Lors de cette rencontre, Mbaye Fall Leye a informé que le président de l’Act dirigera la liste nationale et Serigne Moustapha Mbacké la liste départementale de Mbacké.
Sudonline.sn
Par Le Samedi 27 Mai 2017 à 09:49 | Lu 120 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES