Page

Accueil et orientation des justiciables à Dakar et Thiès : Les agents des Cours d’appel se mettent aux normes

Pour une meilleure information des justiciables sénégalais, les agents des bureaux d’accueil des Cours d’appel de Dakar et Thiès étaient hier en formation. Il s’agit de renforcer leurs capacités pour aider au mieux les usagers des juridictions sénégalaises.


Accueil et orientation des justiciables à Dakar et Thiès : Les agents des Cours d’appel se mettent aux normes
Les agents des bureaux d’accueil et d’orientation des Cours d’appel de Dakar et de Thiès étaient en formation hier. L’objectif de cet atelier est de renforcer les capacités de la quarantaine d’agents des juridictions concernées dans leur mission «qui consiste à accueillir les usagers de nos juridictions pour les orienter dans les dédales du Palais pour les informer sur leurs procédures et sur les coûts des actes», a expliqué Mademba Guèye, Conseiller technique chargé de la justice de proximité. Le Directeur de cabinet du ministre de la Justice, Mme Aminata Fall Cissé a, pour sa part souligné l’importance de cette session de formation : «Ces agents qui sont placés à la porte du Palais de justice Lat Dior et des autres juridictions permettent un meilleur accueil du justiciable. Ils peuvent les orienter, les informer sur l’état d’avancement de leur procédure, quel chemin il faut emprunter et quelles juridictions saisir mais également ils sont un obstacle à l’évolution des personnes véreuses qui sont dans les dédales de la justice et qui ternissent l’image de marque de la justice sénégalaise».

Cette formation a été financée par la Banque mondiale à travers le Programme de bonne gouvernance économique. Elle rentre dans la volonté de moderniser la justice sénégalaise.
L’accueil et l’orientation est un véritable problème dans les juridictions sénégalaises. Les bureaux d’accueil du Palais de Dakar, qui concentrent pourtant 75% de l’activité judiciaire du pays, n’ont pas toujours la bonne information quant aux lieux où doivent se tenir les audiences. Un reportage au Tribunal de Dakar publié le 7 janvier dernier dans les colonnes du Quotidien donne une idée des difficultés des usagers à trouver des informations. Ce Palais abrite quatre juridictions. Il y a pour le moment quinze bureaux d’accueil et d’orientation répartis dans le pays. Les autorités veulent arriver à avoir un bureau dans chaque juridiction. Les agents des Cours d’appel de Kaolack et Ziguinchor vont bientôt bénéficier de cette formation à Kaolack.

agueye@lequotidien.sn
LeQuotidien
Par Le Vendredi 27 Février 2015 à 15:58 | Lu 165 fois



Nouveau commentaire :

ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE