Page

Affaire Tahibou Ndiaye : La Cour suprême bloque la Crei

Condamné à 5 ans ferme et 2,6 milliards de francs CFA d’amende, Tahibou Ndiaye devait aussi voir tous ses biens confisqués. Mais l’ancien directeur du Cadastre n’a pas été totalement dépouillé à cause (grâce, c’est selon) du pourvoi en cassation déposé devant la Cour suprême.


Affaire Tahibou Ndiaye : La Cour suprême bloque la Crei


Ce recours est suspensif. Il permet à Tahibou Ndiaye de garder 18 de ses biens visés, notamment sa résidence, sise aux Almadies, de 1600 mètres carrés et évaluée à 1 milliard 400 millions de francs CFA.

Pour l’instant, il n’a perdu que 13 des pièces ciblées par la Crei. Ce sont essentiellement des baux, immatriculés en son nom, mais qui appartiennent en réalité à l’État.

Tahibou Ndiaye a été condamné au mois de novembre 2015. Il avait comparu libre puisqu’il avait bénéficié, après six mois de détention préventive, d’une liberté provisoire assortie d’un contrôle judiciaire.

(Source : La Tribune)
Seneweb
Par Le Mardi 31 Janvier 2017 à 14:32 | Lu 53 fois


ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE