Page

Affaire du Trafic de bulletins de notes : le procureur de Thiès requiert deux ans ferme contre les gérants de cybercafé et du sursis contre les élèves incriminés


Affaire du Trafic de bulletins de notes : le procureur de Thiès requiert deux ans ferme contre les gérants de cybercafé et du sursis contre les élèves incriminés
ThiesVision.com - L’affaire du trafic de bulletins de notes qui concerne plusieurs établissements secondaires de Thiès s’est jouée ce mercredi devant le tribunal régional de Thiès. En effet après l’arrestation pour faux et usage de faux d’une vingtaine d’élèves mis en cause par l’enquête de la police, de même que des gérants de cybercafés qui ont servi de complices, plusieurs prévenus ont été présentés devant le tribunal ce matin. Le procureur dans sa réquisition a demandé six mois de sursis contre les jeunes filles qui sont une douzaine, et deux (2) ans ferme contre les gérants de cybercafés que sont Djibril Diop et Mbaye Diouf. Ibou niang, un autre gérant de cybercafé a quant à lui, été relaxé au bénéfice du doute. Délibéré le vendredi 13 décembre.
Lire notre dossier complet consacré à cette affaireCLIQUEZ ICI !
Par Le Mercredi 11 Décembre 2013 à 16:39 | Lu 186 fois



Nouveau commentaire :

ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE