Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ahmed Khalifa Niasse : ''Si le prophète (PSL) était là parmi nous, immolerait-il deux jours après Arafat'' ?


Ahmed Khalifa Niasse :  ''Si le prophète (PSL) était là parmi nous, immolerait-il deux jours après Arafat'' ?
Ahmed Khalifa Niasse a cru bon de faire une déclaration sur la Tabaski. Dans le document parvenu à EnQuête et signé du bureau de presse du palais Ahmadiyana, tout se résume en une question : si le prophète (PSL) était là parmi nous, immolerait-il deux jours après Arafat ? La réponse coule de source pour celui qui avait été surnommé ''le mollah de Kaolack'' : ''Bien sûr que non'', lâche-t-il, avant d'invoquer le Coran qui dit : ''N'immolez point les offrandes (Tabaski) jusqu'à ce que le rendez-vous soit atteint''. Malheureusement, à en croire Ahmed Khalifa Niasse, ''la question du jour de la Tabaski au Sénégal n’obéit pas aux critères de certitude par rapport à Arafat mais à une série de raisons dont l’intérêt pour certains (commerçants, vendeurs de moutons, tailleurs, salons de coiffure, taximen) ainsi que l’acrobatie consistant à trouver un modus vivendi Tidiane/Mouride pour qu’il en soit ainsi''. Et le locataire du palais Ahmadiyana d'asséner la sentence : ''Cela va mener certains à immoler inutilement. C’est-à-dire pour la chair animale''. Avant de pointer ''l'hypocrisie'' de la société sénégalaise ''qui frise le ridicule''.
EnQuête
Par Le Mardi 15 Octobre 2013 à 23:51 | Lu 104 fois



Nouveau commentaire :

RELIGION