Page

Aibd, 1 mois après : "163 000 passagers et plus de 1000 mouvements de vol enregistrés"

Un mois après la mise en service de l'Aéroport international Blaise Diagne de Diass (Aibd), l'heure est à la première évaluation. Occasion saisie par Xavier Mary, le directeur général du consortium LAS (Limak-Aibd-Suma) gestionnaire de l'aéroport, pour convier la presse régionale de Thiès à une visite guidée du nouvel aéroport fonctionnel depuis le 7 décembre 2017.


Du hall de départ à l'arrivée en passant par l'embarquement, les portiques de sécurité, les boutiques duty free, les hôtes de l'Aibd ont effectué le parcours du voyageur en compagnie de Xavier Mary et de son staff, un exercice d'information destiné à mettre en exergue les atouts de la nouvelle infrastructure aéroportuaire.

"Un évènement assez rare dans le monde aéroportuaire"
"Nous avons déménagé en une journée, sans entraîner ni retard ni annulation de vol, ni une interruption du trafic. Généralement les aéroports quand ils déménagent d'un ancien à un nouveau, ils ferment le trafic pendant quelques heures. Quelquefois il y a des périodes de perturbations", admet le Dg de LAS qui précise que ce n'était pas le cas à l'Aid où le déménagement s'est effectué en une journée. De quoi être fier des performances du joyau flambant neuf inauguré par le chef de l'État Macky Sall, le 07 décembre dernier.

"À partir de midi, la tour de Yoff arrêté de recevoir les avions. A partir de la même heure la tour de Diass a accepté de recevoir les avions. Le dernier vol s'est posé avant midi à Yoff et le premier vol s'est posé, c'était Air Côte d'ivoire, à 14 h 35. Nous étions là pour accueillir les passagers et les équipages… C'est une fierté, un évènement assez rare dans le monde aéroportuaire", relève Xavier Mary lors d'un point de presse à l'issue de la visite guidée.

2 millions de kilogrammes de bagages enregistrés en 1 mois
"Contrairement à l'aéroport de Dakar, Aibd dispose de passerelles que peuvent emprunter les voyageurs pour rejoindre leur avion. L'aéroport Blaise Diagne, bâti sur une superficie de 4200 hectares, dispose de suffisamment d'espace pour mener à bien ses activités, vantent les responsables de la gestion. Avec une aérogare de 32 000 m2. Plus de 163 000 passagers enregistrés en 1 mois, entre le 7 décembre et le 7 janvier 2017. Un flux dû à l'arrivée de nouvelles compagnies. Là où d'autres compagnies aériennes ont manifesté leur volonté de rejoindre l'Aibd au courant de l'année", informe Tidiane Tamba, responsable des relations publiques à l'Aibd.

Plus de 1000 mouvements de vol enregistrés
Quid du niveau du fret qui a fait polémique peu après la mise en service ? En un mois, 2 millions de kg de bagages ont été enregistrés, soit plus de 200 tonnes de bagages traitées. Au niveau des commerces, plus de 27 000 clients ont fréquenté la boutique Lagardère de l'Aibd, avec plus de 67 000 articles vendus en 1 mois ; 1,5 tonne de friandises vendues ; plus de 11 millions de litres de kérosène, entre autres performances capitalisées par l'aéroport en 1 moins, énumère le chargé des relations publiques. "On espère avoir des chiffres beaucoup plus importants d'ici la fin de l'année", ajoute-t-il.

"À Yoff, les agences (de voyage) étaient installées dans Dakar. Ici elles sont dans l'enceinte de l'aéroport même. Nous disposons de 5 points de restauration", souligne Tidiane Tamba. Non sans préciser que dans le cadre de la Rse (Responsabilité sociétale d'entreprise), l'Aibd a "un projet important" pour l'emploi des jeunes des communes de Keur Moussa et de Diass. "Les jeunes de ces localités sont prioritaires pour les emplois non qualifiés", renseigne-t-il.


Auteur: Momar Mbaye - Seneweb.com
Par Le Vendredi 12 Janvier 2018 à 10:55 | Lu 56 fois


Tags : aeroport, Aibd, Thies

ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région