Page

Amadou Bâ en vedette de la presse du weekend

Dakar, 9 juin (APS) – ‘’La valse des chiffres’’, ‘’Le Trésor (…) se porte bien’’, ‘’Des milliards d’engagements’’, ‘’Le Trésor [est] liquide de 700 milliards’’ : la presse relaye largement les assurances données par le ministre des Finances et le directeur général du Trésor, qui démentent les informations faisant état de difficultés financières de l’Etat.


L’ancien Premier ministre et ministre des Finances, Mamadou Lamine Loum, estime qu’il y a une ‘’tension financière au Sénégal’’. ‘’Les écoles privées, les étudiants, les entreprises et les bailleurs de l’Etat la sentent’’, a affirmé M. Loum, qui était l’invité de l’émission ‘’Grand jury’’ de la radio privée sénégalaise RFM, dimanche dernier.

‘’Les eurobonds contractés en mars dernier par le gouvernement montrent que les finances publiques sénégalaises ne se portent pas bien’’, a argué Mamadou Lamine Loum.

Les propos de l’ancien Premier ministre suscitent une flambée de réactions dans les ministères chargés du Budget et des Finances, à la direction générale du Trésor aussi.

‘’En termes de trésorerie, on n’a pas de difficultés majeures’’, fait valoir le ministre des Finances, Amadou Bâ, cité par Le Soleil et d’autres journaux.

Le Trésor public a ‘’plus de 700 milliards de francs CFA’’ dans ses caisses, affirme M. Bâ. ‘’C’est peut-être au niveau du Budget que nous avons quelques contraintes’’, rapporte Le Soleil, citant le ministre des Finances.

Le Syndicat national des travailleurs du bâtiment et des travaux publics semble donner raison à Mamadou Lamine Loum, en déclarant mercredi que l’Etat doit 75 milliards de francs CFA à des entreprises de ce secteur, pour l’année 2016-2017. Les médias ont également évoqué des dettes tardant à être payées par l’Etat à des universités privées.

--- ‘’Une grande opération de clarification’’ ---

Si l’Etat tarde à payer ses dettes, ‘’c’est parce que le Sénégal, qui fait les frais de la hausse du prix du baril de pétrole, a opté pour une gestion prudente de l’économie’’, écrit Le Quotidien, sur la base des explications données par le ministre des Finances.

‘’Amadou Bâ a réuni hier (vendredi) tout le gotha des finances publiques’’ pour réfuter les déclarations qui font état de ‘’problèmes de trésorerie’’ auxquels l’Etat aurait été confronté, écrit L’AS.

‘’Bonne santé des finances publiques : 700 milliards disponibles au Trésor’’, titre Vox Populi. Le ‘’Plan Sénégal émergent produit manifestement des résultats. Mais cela ne veut pas dire que nous n’avons pas de difficultés’’, nuance le ministre des Finances, dans ce journal.

‘’Ces arguments laissent perplexes plus d’un, et à juste titre’’, commente Sud Quotidien. Ce journal estime que les explications données par M. Bâ et ses collaborateurs ‘’ne rassurent point’’.

Pour que les explications des responsables de la politique financière de l’Etat soient rassurantes, affirme La Cloche, ‘’il faudrait payer les dettes, éviter les retards de salaires et des bourses, acheter à temps les récoltes des paysans, poursuivre les chantiers à l’arrêt’’.

‘’Des milliards d’engagements’’, ironise EnQuête, qui fait remarquer que ‘’le ministre chargé des Finances ne veut plus laisser courir des rumeurs sur la situation des caisses de l’Etat’’.

‘’La valse des chiffres’’, écrit WalfQuotidien, concernant les nombreuses données fournies aux journalistes par le ministre des Finances et ses collègues, qui ont mené vendredi ‘’une grande opération de clarification’’ contre ‘’la supposée tension financière de l’Etat’’, selon les termes de L’Observateur.

‘’Amadou Bâ a ouvert ses comptes, étalé la richesse de l’Etat du Sénégal et décliné la politique économique et financière du pays’’, ajoute L’Observateur.
ESF

APS
Par Le Samedi 9 Juin 2018 à 13:49 | Lu 37 fois


ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région