Page

Arrestation d'un associé du directeur de cabinet d’Ali Bongo à Roissy : Le Sénégal éclaboussé

L homme d affaires malien, Seydou Kane, associé du directeur de cabinet d Ali Bongo, a été interpelé ce mercredi 18 novembre à Paris, à son arrivée à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Il était détenteur de passeports diplomatiques gabonais, malien et sénégalais et était attendu à l aéroport par le chef de protocole de l’ambassade du Sénégal à Paris. Il a été placé en garde à vue à Nanterre par les policiers de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales, dans le cadre d’une enquête ouverte en juillet 2007.


L homme d affaires malien, Seydou Kane, associé du directeur de cabinet d Ali Bongo, a été interpellé ce mercredi 18 novembre à Paris, à son arrivée à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Il était détenteur de passeports diplomatiques gabonais, malien et sénégalais et était attendu à l aéroport par le chef de protocole de l’ambassade du Sénégal à Paris. Il a été placé en garde à vue à Nanterre par les policiers de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales, dans le cadre d’une enquête ouverte en juillet 2007.

Selon “Le Monde”, son nom apparaît dans ce qui est devenu l’affaire Marck/Accrombessi, qui a provoqué un petit incident diplomatique entre la France et le Gabon avec l interpellation, le 3 août dernier, à Paris, de Maixent Accrombessi, directeur de cabinet et ami du président gabonais Ali Bongo. L’organisme de lutte contre le blanchiment, Tracfin, enquête sur un virement de plus de 300 000 euros émis le 7 juin 2006 vers le compte monégasque d’une entreprise de Seydou Kane, Marck, société française spécialisée dans la vente d’uniformes militaires et de matériel anti-émeutes. Une instruction a été ouverte et confiée au juge Roger Le Loire, qui dirige également l’enquête dite des « biens mal acquis » visant plusieurs dirigeants africains.

Selon des sources, Seydou Kane, 52 ans, né à Nioro-du-Sahel, au Mali, est un ami du conseiller spécial du Président de la République, Abdoulaye Salli Sall. C est d ailleurs ce dernier qui lui aurait procuré un passeport diplomatique. Et si Seydou Kane s est hasardé à venir en France, c est parce que, note “Le Monde”, un fonctionnaire du consulat du Sénégal à Paris lui avait donné des garanties d’application de son immunité diplomatique en cas de visite en France.

On se rappelle que le lundi 2 novembre dernier, un avion Fokker 27 de l Armée de l’Air transportant 10 personnes, dont 5 membres d’équipage, dans le sens Bamako-Dakar avait évité de justesse un crash à la suite d’un incident. Le commandant de bord et son équipage avaient réussi à effectuer un atterrissage d’urgence sur un terrain vague de la localité de Koussana, à 65 km au Nord Est de la ville de Kayes, évitant ainsi un crash et des pertes en vies humaines.

Ce jour, c est le même Conseiller spécial du chef de l État, Abdoulaye Salli Sall, par ailleurs maire de Nabadji Civol, qui avait loué l avion pour aller au Mali récupérer un “homme d’affaires malien”. Il se trouve que l’appareil avait décollé de Nioro du Sahel, une localité située à la frontière mauritanienne, dans la région de Kayes, ville natale de Seydou Kane. De quoi faire le rapprochement.

Seneweb
Par Le Mercredi 18 Novembre 2015 à 22:26 | Lu 169 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES