Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Arrêt de plusieurs jeux : Soupçons d’arnaque et de malversation à la Lonase

Africa Millions, Natangué, Jackpot… tous ces jeux de la Loterie nationale sénégalaise (Lonase) familiers aux habitués des jeux de hasard au Sénégal ont disparu et il existe, selon l’Obs, un flou total sur la dernière cagnotte d’Africa Millions. Des parieurs et gros bonnets qui rachètent auprès des parieurs éprouvent toutes les peines du monde à se faire payer par la Lonase.


Arrêt de plusieurs jeux : Soupçons d’arnaque et de malversation à la Lonase
Des gagnants de fortes sommes d’argent ou de sommes dérisoires par rapport à la capacité financière de l’entreprise ont des difficultés à se faire payer dans des délais raisonnables. Aussi, alors que l’exploitation dudit jeu a été arrêtée depuis longtemps, les vendeurs de la Lonase qui validaient les jeux du produit dans leurs kiosques n’ont pas reçu les émoluments qui leur sont dus depuis l’arrêt de la commercialisation du produit, soit six mois de commissions impayées, nous dit-on. Aujourd’hui, Africa Millions est mort de sa belle mort, alors que la masse monétaire promise aux souscripteurs était de 200 millions de FCfa. Le Secrétaire général, Birane Ndao, et le Directeur du marketing et de la communication de la Lonase, El Hadj Malick Mbaye, expliquent qu’Africa Millions a été arrêté, ça ne fait même pas deux mois, au lieu de six mois. «Africa Millions était un produit communautaire, panafricain, avec plusieurs pays africains qui tournaient autour. Je peux comprendre que le problème de rendement soit posé, c’est possible, mais s’il y a un pays qui a respecté depuis le début tous les termes contractuels, c’est le Sénégal avec la Lonase. Nous avons respecté tous les termes du contrat qui nous liait à notre partenaire. Il y a eu des problèmes dans d’autres pays, qui ont amené le partenaire à arrêter le jeu. Le Sénégal n’est pas à l’origine de l’arrêt du jeu, le problème s’est posé dans d’autres pays. Il n’y a jamais eu de mauvaise gestion, il y a peut-être eu un problème de rendements, mais pas au Sénégal. En termes de chiffre d’affaires et de réalisations, le Sénégal était le premier pays, ils nous ont même félicités. Donc il n’y a pas eu de problème au Sénégal avec le jeu Africa Millions.»
Aussi disent-ils mettre au défi quiconque de trouver un vendeur qui n’a pas reçu ses commissions. «Il n’y a pas eu de problèmes de commissions, tous les vendeurs ont été payés. Pour tout produit exploité, les commissions sont payées à la fin de chaque quinzaine. Donc il ne peut pas y avoir de produit exploité pendant plus d’un mois sans que les commissions ne soient payées», font-ils remarquer.
Avec Seneweb
Par Le Jeudi 5 Juin 2014 à 11:55 | Lu 69 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES