Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Awa Marie Coll Seck : ‘’On est monté d’un cran dans la riposte contre Ebola'

Le Sénégal est monté d’un cran dans sa stratégie de riposte contre l’épidémie hémorragique Ebola en décidant de fermer ses frontières avec la Guinée, le Libéria et la Sierra Léone où la maladie continue de faire des ravages, a indiqué, vendredi, le ministre de la Santé et de l'Action sociale.


Awa Marie Coll Seck : ‘’On est monté d’un cran dans la riposte contre Ebola'
'’Le Sénégal a augmenté le niveau de cette riposte en prenant deux actes majeurs, d’abord le renforcement de la surveillance au niveau des frontières et ensuite la fermeture de frontière dans la région Sud’’, a dit Awa Marie Coll Seck lors de la cérémonie de lancement du plan national stratégique sur la santé communautaire.

Il était important de pouvoir utiliser la présence des uns et des autres mais surtout de la presse pour apporter les informations nécessaires concernant l’épidémie Ebola, a t –elle précisé en présence du ministre du Tourisme et des Transports aériens.

Le Sénégal a décidé de fermer à nouveau ses frontières terrestres avec la République de Guinée ‘’compte tenu de l’évolution de la fièvre hémorragique à virus Ebola qui pose un problème de santé publique de portée mondiale’’, a annoncé jeudi soir le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique.

‘’Cette mesure est étendue aux frontières aériennes et maritimes pour les aéronefs et navires en provenance de la République de Guinée, de la Sierra Léone et du Libéria’’, selon Abdoulaye Daouda Diallo.

D’autres mesures sont en cours dans cette riposte, notamment le renforcement des équipements du personnel de santé non seulement pour les cas suspects mais pour le travail de tous les jours dans les structures sanitaires, a indiqué le ministre de la Santé et de l'Action sociale.

''Cela sera visible dés les semaines prochaines et il faut que les gens sachent que ces mesures vont être prises'' a t –elle dit, relevant que c’est une riposte multisectorielle ''décentralisée au niveau des régions, des districts sanitaires et au niveau communautaire''.

Pour Awa Marie Coll Seck, ‘’l’épidémie d’Ebola est un problème de santé publique mondiale, beaucoup d’informations sont données et nous voudrions être transparents dans tout ce que nous faisons’’.

''Cette situation qui nous met dans une posture où la riposte est systématique mais très bien organisée, est une problématique transversale’', a dit pour sa part le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Abdoulaye Diouf Sarr.

Il a également rassuré sur les dispositions prises au niveau de l’Aéroport Léopold Sedar Senghor où toutes les dessertes d’avions en provenance des pays touchées par l’épidémie, sont suspendues.

Le ministère de la Santé ''est maître d’œuvre du dispositif de protection et de prévention, mais de manière tout à fait directe les différents secteurs de l’économie sont concernés notamment le tourisme mais aussi en termes de poids d’entrées dans les aéroports’’, a t –il expliqué.

Pour Abdoulaye Diouf Sarr, ‘’la problématique est suivie avec beaucoup de vigilance, ce qui a permis au niveau de l’Aéroport de mettre en place un excellent dispositif (permettant) de démontrer à l’ensemble des acteurs du tourisme que la destination du Sénégal reste une destination sure’’.

ADL/OID
APS
Par Le Vendredi 22 Août 2014 à 20:01 | Lu 68 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES