Page

BAMBEY - Affrontements entre étudiants de l'Uadb et de l'Isfar: 30 blessés et une trentaine d'arrestations

Des affrontements entre étudiants de l’Université Alioune Diop de Bambey (UADB) et pensionnaires de l’Institut sénégalais de formation agricole et rurale (ISFAR), qui est rattaché à la dite université depuis le mois de janvier dernier, ont fait près de 30 blessés. Une trentaine d’individus ont été arrêtés. Le refus des étudiants de l’ISFAR de permettre à leurs camarades de l’UADB d’accéder à leur restaurant est à l’origine de cette bataille rangée.



30 blesses et 30 étudiants interpellés, c’est le bilan des affrontements ayant éclaté dans la nuit du dimanche 17 au lundi 18 février entre étudiants de l’Université Alioune Diop de Bambey (UADB) et ceux de l’Institut sénégalais de formation agricole et rurale (ISFAR, ex-ENCR – Ecole nationale des cadres ruraux) d’une part, et de l’autre, entre étudiants et Forces de sécurité.

Tout est parti du refus de l’accès au restaurant du campus de l’ISFAR des pensionnaires de cet institut à un groupe d’étudiants de l’UADB. Les premiers n’ont pas accepté que leurs camarades de l’UADB viennent dîner à l’ISFAR. Il s’en est suivi une bagarre rangée entre étudiants des deux écoles supérieures durant la nuit. Le lendemain lundi matin, les étudiants de l’UADB se sont rendus au campus de l’ISFAR pour commettre des actes de vandalisme. Ils ont échangé des jets de pierres et ont saccagé la porte d’entrée de l’institut. Ils ont également barré la route, incendié des pneus, gênant ainsi la circulation des véhicules sur cette partie de la route nationale.

Les éléments du Commissariat urbain de Bambey, appuyés par les gendarmes, sont intervenus pour disperser les manifestants à coups de grenades lacrymogènes. Les étudiants ont riposté par des jets de pierres. Ce n’est qu’aux environs de 13 heures que les Forces de l’ordre ont réussi à calmer la situation. Le campus commence ainsi à retrouver le calme, sous le regard des Forces de sécurité. Toutefois, des renforts du Groupement mobile d’intervention (GMI) de Thiès ont permis de procéder à l’arrestation de 30 étudiants. Ces violences ont occasionné une trentaine de blessés.

Le recteur de l’UADB, Pr Lamine Guèye déclare: «depuis le début du mois de janvier, l’ISFAR est officiellement rattaché à l’Université Alioune Diop de Bambey. Nous sommes sur cette procédure de rattachement qui revêt plusieurs aspects dont certains sont pédagogiques, d’autres administratifs, financiers et sociaux. Ce sont des procédures qui avancent très bien».

Et de poursuivre: «sur le plan social, nous avions gardé jusqu’à maintenant le schéma de restauration de l’ISFAR et de l’Université Alioune Diop: les étudiants de l’ISFAR se restaurent au niveau de leur campus et ceux d’Alioune Diop aux campus 1 et 2. La question évoquée était que les étudiants de l’UADB, étant donné que l’ISFAR est rattaché, devraient accéder au restaurant de l’ISFAR. C’était une question qui était en discussion et qui n’était pas résolue. On s’attendait à ce que les étudiants s’adressent aux autorités». Pr Lamine Gueye, a, par ailleurs, indiqué qu’un restaurant de 500 places est en construction. «Nous y travaillons avec le ministère. C’est un restaurant de 500 places. Si les travaux se terminent, les étudiants ne feront plus la queue pour se restaurer», a-t-il conclu.

Adama NDIAYE
Sudonline.sn
Par Le Mardi 19 Février 2019 à 17:36 | Lu 80 fois


ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région