Page

CAN 2015 - Victorieux face à l’Egypte (2-0) : Les Lions réveillent Senghor

L’Equipe nationale du Sénégal a battu celle de l’Egypte sur le score de deux buts à zéro hier. Une rencontre qui entre dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la Can 2015. Deux ans après les incidents de «Senghor», les Lions, en dépit d’un jeu qui reste à parfaire, se réconcilient avec leur public. Une belle entame en attendant le prochain déplacement contre le Botswana, à Gaborone, mercredi prochain.


CAN 2015 - Victorieux face à l’Egypte (2-0) : Les Lions réveillent Senghor
Un Alain Giresse qui saute de joie depuis son banc de touche. Le temps d’une communion avec les membres de son staff technique. Un stade qui jubile. C’est les images fortes de la fin du match entre Lions et Pha­raons. «Senghor» vient de renaître. Une victoire ! La première d’une nouvelle aventure et face à l’Egypte (2-0) pour le compte de la première journée des éliminatoires de la Can 2015.
Deux ans après les incidents face à la Côte d’Ivoire en éliminatoires de la Can 2013. Deux ans que «Senghor» attendait ça. Les choses vont aller très vite. La libération intervient à la 18e minute lorsque Mame Biram Diouf, sur une passe en profondeur de Dame Ndoye, ouvre la marque d’une frappe qui surprend le portier égyptien, Shérif Ikramy. Le même Dame Ndoye, trop en retrait, alors qu’il était censé seconder son compère Mame Biram Diouf au front de l’attaque, remet ça peu avant la pause. Cette fois-ci, la passe millimétrée est adressée à Sadio Mané. Parti derrière la défense égyptienne, la nouvelle recrue de Southampton trompe à la 45e mn d’une petite pichenette le gardien des Pharaons. Et de deux pour le Sénégal. Scénario idéal avant de regagner les vestiaires.
Avec une avance confortable, le Sénégal aurait pu corser l’addition. Malheureusement, l’équipe sombre en seconde période et peine à retrouver ses marques. Les Egyptiens en profitent pour devenir enfin dangereux. Sur deux erreurs (51e et 54e mn) de la défense à 3 sénégalaise, avec Djilobodji, Kara Mbodj et Lamine Sané, jusque-là irréprochable, les coéquipiers de Mohamed Salah auraient pu trouver la faille.
A l’image de ses partenaires, le joueur de Chelsea aura vécu une soirée difficile. Sans la maladresse ou le manque de réussite de l’attaque sénégalaise, l’Egypte aurait pu subir une correction avec la frappe enroulée, à l’entrée de la surface de Dame Ndoye (65e mn) ou encore l’occasion manquée de Moussa Sow (89e mn), entré en cours de jeu.
Les Lions assurent donc l’essentiel, sans pour autant rassurer le «Sénégal du foot». La seconde mi-temps surtout n’a pas été des plus rassurantes, avec trop de maladresses, ou encore d’approximation dans les transmissions de balles. Les hommes de Giresse ont mis beaucoup de temps avant de trouver la juste mesure. A l’image d’un Sadio Mané, complètement méconnaissable qui a multiplié les mauvais choix, avant de se racheter avec son but.
Pour poursuivre cette dynamique, il faudra montrer un meilleur visage. Surtout lors des prochains déplacements. D’abord, lors de la prochaine journée au Botswana, avant de recevoir la Tunisie en novembre prochain à Dakar.
Mais la victoire d’hier a le mérite de réconcilier les Lions avec le public de «Senghor». En témoigne la chaude ambiance qui a enveloppé la fin du match.

wdiallo@lequotidien.sn
Par Le Samedi 6 Septembre 2014 à 15:33 | Lu 148 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES