Page

CM 2014 : l’Argentin Romero retrace Tony Sylva, 12 ans après

Numéro 2 à l’AS Monaco et titulaire avec la sélection d’Argentine, le gardien Sergio Romera a un parcours, pendant cette coupe du monde 2014, qui ressemble à bien des égards à celui de Tony Sylva, portier sénégalais au Mondial 2002.


CM 2014 : l’Argentin Romero retrace Tony Sylva, 12 ans après
Malgré ses deux matchs de Ligue 1 française dans les jambes en 2001-2002, Tony Sylva était le portier titulaire des Lions. Bruno Metsu, l’avait préféré dès sa prise de fonction à Oumar Diallo, qui avait eu les faveurs de son prédécesseur, l’Allemand Peter Schnittger.

Douez ans après, à la coupe du monde 2014, le portier argentin numéro 2 sur le même Rocher monégasque derrière le Croate Danijel Subasic, occupe la même position auprès de son sélectionneur Alejandro Sabella.

Son statut en club ne semble avoir perturbé le technicien argentin qui l’a titularisé pendant les éliminatoires et lors des quatre premiers matchs de l’Albiceleste au Brésil.

Si on compare ses sorties avec celles du gardien américain Tim Howard, de l’Algérien Raïs Mbolhi ou du Nigérian Vincent Enyeama qui se sont fait remarquer pendant la coupe du monde, Romero garde toujours la confiance de ses coéquipiers et de son entraîneur.

Tony Sylva, doublure de Flavio Roma arrivé dans les bagages de Didier Deschamps, alors entraîneur de l’AS Monaco, avait aussi bénéficié du soutien de Metsu mais aussi de ses coéquipiers qui n’imaginaient pas un seul instant remettre en question la hiérarchie dans les buts sénégalais.

Malgré son temps famélique, il restait le numéro 1 dans la cage des Lions.

C’est la même chanson en Argentine où Romero qui joue les utilités en Ligue 1 française, garde la confiance de son coach mais aussi des cadres de l’équipe argentine (Lionel Messi, Sergio Agüerro, Angel Di Maria) avec lesquels il a remporté le titre olympique en 2008 en 2008.

Les coéquipiers de Tony Sylva qu'il a connu depuis Aldo Gentina et la CAN des moins de 20 ans de 1993 en Ile Maurice, n’ont eu jamais besoin d’élever la voix pour défendre sa position. Il reste cependant constant qu'ils n'ont jamais mis en doute son statut.

Au contraire, il a toujours eu leur soutien indéfectible. Son statut précaire à l’AS Monaco n’est jamais entré en ligne, puisqu’il a toujours assuré avec les Lions jusqu’à devenir, à la CAN 2002, le meilleur gardien africain.

Comme Tony Sylva qui a profité, deux ans après de cette exposition pour aller signer à Lille en 2004, le portier argentin en prêt à l’AS Monaco en provenance du Sampdoria de Gênes (Italie), sait qu’il doit jouer le grand jeu pour trouver un club digne de son statut en sélection argentine.

En attendant, Romero, âgé de 27 ans, aura samedi un quart de finale à jouer et gagner contre la Belgique pour mettre encore les projecteurs sur une sélection argentine qui tarde à confirmer tout le bien qu’on attend d'elle dans cette coupe du monde 2014.

SD/AD
APS
Par Le Jeudi 3 Juillet 2014 à 13:58 | Lu 115 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES