Page

CREI - Cheikh Tidiane Ndiaye, ancien actionnaire de AN Media : «Karim a investi plus d’un milliard dans Canal Info»

Cité comme témoin, le journaliste Cheikh Tidiane Ndiaye est largement revenu hier sur le financement de la défunte chaîne de télévision Canal Info portée par la société An Media (Aïdara Ndiaye Media). Pour son ancien directeur général, Karim Wade y avait investi plus d’un milliard de franc Cfa au début. Il a exposé les détails devant la cour. Extraits d’un interrogatoire.


CREI - Cheikh Tidiane Ndiaye, ancien actionnaire de AN Media : «Karim a investi plus d’un milliard dans Canal Info»
La Cour
Pouvez-vous nous expliquer le processus de création de la société An Media ?
Vieux Aïdara a fait le lien avec Karim Wade. On tenait toutes les réunions chez ce dernier en 2006. La décision avait été prise de créer An Media (Aïdara Ndiaye Media des noms de famille des deux futurs actionnaires). C’est Karim Wade qui m’a octroyé 50% des actions et autant à Vieux Aïdara. Par la suite, nous sommes appelés au cabinet de la notaire, Patricia Lake Diop, pour signer les actes constitutifs. C’est là où la notaire a dit que Karim Wade lui a remis un chèque de 10 millions de francs Cfa constituant le montant du capital social.
Avez-vous une fois tenu un Conseil d’administration ?
On a tenu une seule fois un Conseil d’administration informel entre Karim Wade, Mansour Diop, Vieux Aïdara et moi-même. C’était chez l’expert-comptable Mansour Gaye ou chez Pape Diop. C’était une réunion de 10 mn pour formaliser les choses. C’était à cette occasion que j’étais nommé directeur général.
Auparavant, nous avions tenu trois réunions chez Karim Wade, au Point E. Canal info était mon projet.
Pourtant, Mamadou Aïdara dit Vieux a déclaré que c’était son projet. Pouvez-vous le confirmer ?
Non, c’est moi qui avais l’idée de créer une chaîne d’information continue (…). A ma connaissance, Vieux Aïdara n’est même pas titulaire d’un baccalauréat (le concerné l’a confirmé aux enquêteurs). Je crois qu’il s’était présenté au bac en 1987, mais il n’avait pas réussi. C’est Karim qui m’a demandé de travailler avec lui. Il était le bras prolongé de Karim à Canal Info.
Un jour, Mansour Gaye et Vieux Aïdara m’avaient demandé de démissionner. J’avais catégoriquement refusé. Finalement, Karim Wade m’a appelé au téléphone pour me demander de le faire, sinon le Premier ministre allait retirer la fréquence parce que j’ai eu à tenir certains propos.
Comment aviez-vous obtenu la fréquence ?
Karim Wade a saisi le ministre de la Communication (d’alors) Bacar Dia. Ce dernier avait écrit une lettre pour nous dire que nous pouvions commencer comme nous avions acheté la fréquence hertzienne de Canal + qui avait décidé de diffuser par satellite.
Qui vous aviez donné l’argent qui vous aviez permis d’acheter la fréquence de Canal + ?
Karim Wade m’a demandé d’aller rencontrer Pape Diop, l’ancien président de l’Assemblée nationale, qui m’a remis 50 millions de francs Cfa. Je les ai versés dans le compte d’An Media. C’est cet argent qui a servi à acheter la fréquence hertzienne de Canal + et de recruter un technicien.
Comment avez-vous obtenu le matériel ?
Vieux Aïdara et moi, sommes partis à Londres. Nous sommes allés commander du matériel à la société Wts. La facture était de plus de 400 millions de francs Cfa. Nous avons identifié le matériel qui est arrivé à Dakar. Vous pouvez saisir la société. J’ai payé de mes fonds propres, le serveur de diffusion parce qu’au moment de la création de An Media, j’avais 10 millions de francs Cfa.
Qui a acheté les véhicules ?
Mansour Gaye m’avait appelé pour me dire qu’il y avait deux véhicules disponibles à la Cfao. Je suis parti prendre le mien. Je pense que c’est Karim Wade qui les avait payés.
Après mon départ, il y avait sept à huit véhicules à Canal Infos. J’ai démissionné en janvier, mais j’ai définitivement quitté en juillet 2007.
Où est le car qui était à Bamako ?
Le car de Canal Info, acheté à 180 millions (de francs Cfa), était toujours à Bamako. On avait porté l’affaire en justice et nous avions obtenu gain de cause. Le car a été saisi et il est immobilisé à l’ambassade du Sénégal à Bamako.

Le parquet spécial :
Qui a payé le matériel commandé à Londres ?
C’est M. Karim Wade. D’ailleurs, c’est lui-même qui nous avait payé les billets d’avion. Nous sommes passés par Paris avant d’aller à Londres. Ensuite, nous sommes allés au Maroc. Karim Wade avait des relations avec le directeur général de la chaîne 2M. On cherchait à nouer un partenariat avec cette chaîne.
Avez-vous trace du paiement ?
Non, mais demandez à la cour de se rapprocher de la société. D’ailleurs, je suis surpris d’apprendre que Mansour Gaye ne détient pas la facture.
Quel était le rôle de Mansour Gaye à Canal Info ?
Mansour Gaye était un expert-comptable qui avait un cabinet. Il était à Canal Infos pour Karim Wade. Il payait les charges courantes et le loyer (10,5 millions par mois). Lui-même me disait qu’il agissait sur instruction de Karim Wade.
Pourtant dans sa déposition, Vieux Aïdara a dit que Karim avait dit qu’il ne voulait pas investir dans les médias parce qu’ils ne rapportent rien et que c’est Abdoulaye Wade qui avait financé le projet à l’approche de la Présidentielle de 2007. La chaîne devait couvrir ses activités politiques et celles des parlementaires. Confirmez-vous de telles déclarations ?
Non ! Vieux Aïdara n’avait pas vu le Président Abdoulaye Wade entre 2004 et 2006. Je défie quiconque de dire le contraire.
Lorsque j’ai rencontré le Président Wade en juillet 2007 pour lui parler de ma situation à Canal Info, il m’a demandé qui c’est ce Vieux Aïdara. Je voyais Abdoulaye Wade régulièrement en privé et il ne m’a jamais parlé de Vieux Aïdara. D’ailleurs, il m’avait promis de me donner de l’argent pour que je rachète les actions de mon associé, une fois de retour de voyage. J’avais refusé pour des raisons d’éthique. Donc, il ne savait même pas que son fils était impliqué dans cette affaire.
Il ne m’a jamais donné de l’argent hors du cadre professionnel. J’avais réalisé un documentaire sur lui (…). Je crois savoir que l’élection présidentielle a eu lieu en février et j’ai quitté au mois de juillet 2007. Si Vieux a rencontré le Président, c’était bien après mon départ.
Pourquoi Vieux Aïdara a-t-il pu vendre une partie de vos actions ?
Il a vendu 32,5% de mes actions sans m’informer, sans ma signature. Il avait pu obtenir une signature d’un inspecteur des Impôts et domaines. J’ai porté l’affaire en justice depuis 2008.
Vous aviez parlé d’un montant de plus d’un milliard de franc Cfa entre 2006 et 2007. Voulez-vous dire que tous les investissements de Canal Info avaient été réalisés par Karim Wade ?
Je voudrais dire par là que, si on prend en compte l’achat du matériel, le loyer, les véhicules, l’achat du canal, les salaires, les dépenses courantes entre 2006 et 2007, on ferait facilement plus d’un milliard de francs Cfa… Tout était payé par Karim Wade.

biramefaye@lequotidien.sn
Par Le Jeudi 30 Octobre 2014 à 11:35 | Lu 74 fois



Nouveau commentaire :

ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE