Page

Cautionnement : L’épouse de Khalifa Sall a résolu la question de fonds

Khalifa Sall a déposé une caution pour obtenir la liberté provisoire. En engageant cette procédure, précisent les avocats du maire de Dakar, il n’accepte pas les accusations portées contre lui. « Il s’agit d’une offre de cautionnement et de remboursement », soulignent les conseils. Au cœur de cette opération, son épouse, Ndèye Ghaël Samb, Le journal Le Témoin révèle qu’elle a pris l’initiative de mener cette gigantesque campagne de levée de fonds composé de prêts, dons, fonds propres, vente de tickets à des sympathisants, pour la libération de son époux.


Cautionnement : L’épouse de Khalifa Sall a résolu la question de fonds


Dans le détail, Libération liste quatre biens appartenant au maire de Dakar. Un terrain bâti de 150 mètres carrés aux Parcelles assainies estimé à 61, 020 millions FCFA, un terrain bâti de 152 mètres carrés à Sacré-Cœur II (108, 5 millions), un terrain de 489 mètres carrés en cours de construction à Yoff (172, 2 millions) et un terrain de 10 000 mètres carrés à Sangalkam d’une valeur de 223, 6 millions FCFA.

Ndèye Ghaël Samb a mis sur la table une maison construite sur 350 mètres carrés au Point E estimée à 322, 9 millions FCFA. Mame Coumba Diop, ex épouse du maire de Dakar a aussi apporté sa contribution : un terrain bâti à Liberté VI Extension estimé à 200 millions FCFA.

Pour le reste, il s’agit de biens appartenant à Soham El Wardini (un terrain bâti à Hann Mariste, 109 millions FCFA), Amadou Moctar Seck (terrain en construction à Yoff, 176 millions), Mame Mor Sall (terrain bâti à Ouest Foire 264 millions FCFA), Mbaye Touré, co-inculpé dans l’affaire de la caisse d’avance (terrain bâti à Scat Urbam 201 millions FCFA), Aissatou Sall (terrain au Point E, 70 millions), Line Bacconier (terrain bâti à Patte d’Oie, 85 millions) et Seynabou Karine Guèye (Bambilor, 7 millions).

Le trésor de guerre est évalué est à 2, 008 milliards FCFA. Les avocats de Khalifa Sall ont versé dans le dossier remis au Doyen des juges, Samba Sall, des décisions de justice par lesquelles les juridictions sénégalaises ont admis la possibilité de demander la liberté provisoire contre cautionnement hypothécaire.

Seneweb news-RP
Par Le Mercredi 6 Décembre 2017 à 10:41 | Lu 24 fois



Dans la même rubrique
< >

Mardi 28 Novembre 2017 - 08:14 Khalifa vers un procès

Mardi 21 Novembre 2017 - 15:32 Comment Cheikh Tidiane Gadio est tombé

Mardi 24 Octobre 2017 - 21:28 Un mandat d'arrêt lancé contre Luc Nicolaï

ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE