Page

Chantage : Ibrahima Ngom Damel et les 18 messages envoyés à Mor Ngom

Le journaliste Ibrahima Ngom «Damel» est dans de très sales draps. Arrêté jeudi par la Section de recherches de la gendarmerie, il a été inculpé vendredi pour “extorsion de privilège, chantages et injures”, informe «Libération». Placé sous mandat de dépôt, il est pensionnaire de la chambre 7 de la Maison d'arrêt de Rebeuss et sera jugé devant le tribunal des flagrants délits de Dakar ce mercredi.


Chantage : Ibrahima Ngom Damel et les 18 messages envoyés à Mor Ngom
Le journal informe que les enquêteurs ont pu retracer 53 Sms “orduriers” en 18 mois que Ibrahima Ngom “Damel” a envoyé au ministre-conseiller, Mor Ngom, sans que ce dernier ne réagisse. Le journaliste est alors allé jusqu'à convoquer la fausse affaire Ndèye Ndack en prétendant détenir des “preuves”. Mais le ministre n'a toujours pas réagi. C'est alors que Ibrahima Ngom Damel, note “Libération”, s'est procuré le numéro de la fille de Mor Ngom et lui a envoyé des Sms pour lui dire qu'elle ne connait pas le vrai visage de son père. Ce qui a poussé Mor Ngom à déposer une plainte contre le journaliste qui a été cueilli.
Une délégation de la presse en ligne, conduite par Ibrahima Lissa Faye, s'est rendue jeudi au domicile de Mor Ngom, pour intercéder en faveur du journaliste. Selon “Libération”, Mor Ngom leur a répondu qu'il respecte la liberté de la presse et qu'à l'instar du Président de la République, il se refusait de porter plainte contre un journaliste. Mais lorsque Ibrahima Ngom “Damel” s'en est pris à sa famille, il n'a pas eu le choix. Le sort du journaliste est ainsi entre les mains de la justice.
Seneweb
Par Le Mardi 7 Avril 2015 à 12:01 | Lu 97 fois




1.Posté par ce gars n''est meme pas journaliste. N'insultez pas la coorporatoon le 11/04/2015 14:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce gars n'est meme pas journaliste. N'insultez pas la coorporation

Nouveau commentaire :

ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE