Page

Crei : La maison de Wade exclue de la mise en demeure

La maison de Me Wade ne fait pas l’objet d’une vente à la suite de la condamnation de Karim Wade, par la Crei.



«En réalité, la maison de l’ex-président, Wade, sise au quartier Point-E ne peut même pas faire l’objet de saisie, parce que tout simplement elle n’est pas installée dans la procédure de la Crei», a confié des sources anonymes citées par le journal Le Quotidien. Lequel ajoute que tel n’est pas le cas pour les deux maisons de Karim Wade qui cernent de part et d’autres la maison des Wade.

«Ces deux maisons qui son installées dans la procédure de la Crei ont été achetées par Karim Wade à son nom propre auprès de la Société nationale de recouvrement (Snr) et d’héritiers. Pour le moment, elles ne font pas l’objet de saisie. S’il y a à vendre, ce seraient ces deux maisons qui en feraient l’objet et non celui du père (Abdoulaye Wade). Aucun acte n’a été pour le moment pris, allant dans le sens de procéder à la saisie des biens de Karim Wade. La seule chose qui a été effectuée, c’est une mise en demeure qui a été envoyée aux condamnés Karim Wade, Bibo Bourgi, Pape Mamadou Pouye et autres», ont précisé les mêmes sources.

Cette mise en demeure servie aux trois cités par voie d’huissier, par les avocats de l’Etat du Sénégal, les enjoint selon Le Quotidien de s’acquitter de la condamnation au titre des dommages et intérêts de l’Etat sénégalais prononcées par la Crei et qui sont d’un montant de 10 milliards de francs Cfa à payer solidairement. Ainsi, les rumeurs qui en faisaient état ne procèdent que de l’intox, a indiqué Le Quotidien, dans son édition de ce vendredi 9 octobre 2015.
SENEweb
Par Le Vendredi 9 Octobre 2015 à 20:42 | Lu 44 fois



Nouveau commentaire :

ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE