Page

Des « cas suspects » d'Ebola détectés au Mali

Le Mali est limitrophe de la Guinée, en proie à une épidémie de fièvre hémorragique virale qui y a tué 84 personnes sur 134 cas enregistrés


Des « cas suspects » d'Ebola détectés au Mali
Le gouvernement malien a annoncé que « trois cas suspects » de fièvre hémorragique virale Ebola ont été détectés au Mali et placés en isolement en attendant les résultats de tests au virus Ebola. Dans le cadre de la surveillance de l'épidémie déclarée en Guinée, pays voisin, « les équipes socio-sanitaires déployées sur le terrain ont permis de déceler trois cas suspects » au Mali. Des analyses sont en cours.
« Sur les trois cas suspects, des prélèvements biologiques ont été effectués. Les échantillons prélevés ont été envoyés pour analyse au laboratoire de référence du CDC d'Atlanta, aux Etats-Unis. En attendant les résultats de ces analyses, les sujets ont été placés dans une unité d'isolement où ils reçoivent des soins appropriés. A l'heure actuelle, leur état de santé s'améliore. »

Le Mali est limitrophe de la Guinée, en proie à une épidémie de fièvre hémorragique virale qui y a tué 84 personnes sur 134 cas enregistrés depuis janvier, essentiellement dans des districts du Sud, selon le dernier bilan officiel.

Trente-cinq de ces cas ont été confirmés comme étant dus à Ebola, virus contre lequel il n'existe ni vaccin, ni traitement, qui est hautement contagieux et souvent mortel. Plusieurs cas suspects, dont certains mortels, ont aussi été signalés au Liberia et en Sierra Leone, mais seuls deux cas ont été testés positifs à l'Ebola au Liberia, tous les tests ont été négatifs en Sierra Leone.

Si aucun cas de fièvre Ebola n'a encore été « importé » encore de Guinée, les autorités sanitaires françaises ont tout de même décidé de renforcer leur niveau de vigilance, tout comme le Maroc ou l'Arabie saoudite.

Le virus de la fièvre Ebola, apparu initialement en Afrique centrale, sévit aujourd'hui dans plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest

Fausse alerte au virus Ebola à Roissy dans un vol de Guinée

Un avion Air France en provenance de Guinée a été contrôlé vendredi par le Samu à Roissy, a-t-on appris auprès de la compagnie, confirmant une information de M6. C'est en constatant l'état des toilettes de l'avion que l'équipage a pensé qu'un passager était peut-être malade de la fièvre hémorragique d'Ebola.
Les 187 passagers et les 11 membres de l'équipage du vol 727 d'Air France, qui ralliait Conakry à Paris avec une escale à Nouakchott, « ont été pris en charge à bord de l'avion par les services médicaux de l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle pour un contrôle », a précisé la compagnie. « Un examen médical avec vérification de la température a été effectué par le Samu » sur les passagers et « il s'est révélé négatif », a-t-il ajouté.
Lemonde.fr
Par Le Vendredi 4 Avril 2014 à 11:05 | Lu 63 fois


Tags : Ebola, fièvre, Mali, virus

Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES