Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Des religieux désavouent Macky Sall : «Le port du voile intégral fait partie de l’islam» (imam)

«Une autre forme de religion», c’est ainsi que le port du voile intégral a été qualifié par le président Macky Sall, à l’ouverture du forum sur la paix et la sécurité en Afrique, tenu à Dakar lundi et mardi derniers.


Des propos qui ont suscité la polémique et provoqué une levée de boucliers d’une partie de la communauté religieuse du Sénégal, qui rame à contre-courant des idées du président Macky Sall sur une interdiction éventuelle du voile intégral au Sénégal.
«Le port du voile intégral fait partie de l’islam. Dans un de ses hadiths, le prophète Mouhammad (psl) dit: ‘la femme qui fait la sacralisation à la Mecque n’a ni le droit de porter des gants ni le droit de porter la burqa’. Donc cela suppose que la femme qui n’a pas fait la sacralisation doit porter le voile intégral», théorise l’imam de la grande mosquée de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), par ailleurs membre de la coordination des musulmans de Dakar.
Regrettant l'absence d'une large concertation avec les différents acteurs, préalable à toute déclaration sur la question, l’imam de minimiser l’apport de l’interdiction du voile intégral à la lutte contre le terrorisme. «Le Tchad a interdit le port du voile intégral et les attentats continuent toujours dans ce pays», constate le religieux dans les colonnes de l'Observateur. L’imam de l’Ucad sera conforté dans cette position par le vice-président de l’Ong Jamra, qui suggère aussi une large concertation avec la classe religieuse. «Le port du voile, rappelle-t-il, est un commandement divin. Une recommandation d’Allah. Dans le livre saint, Dieu a expressément prescrit: «Oh prophète, dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants de ramener sur elles leurs grands voiles, elles en seront plus vite reconnues et elles ne seront pas offensées».
Mame Mactar Guèye dit regretter toutefois, que «les narco-djihadistes souillent les symboles vestimentaires de l’islam».
Seneweb
Par Le Mercredi 11 Novembre 2015 à 11:50 | Lu 73 fois



Nouveau commentaire :

RELIGION