Page

Détournement de 22 millions à l’hôpital Principal : Le caissier entame sa retraite à Rebeuss


Détournement de 22 millions à l’hôpital Principal : Le caissier entame sa retraite à Rebeuss
Babacar Ndiaye, caissier principal de l’hôpital Principal de Dakar à la retraite, est dans de beaux draps. Il a été arrêté le mercredi 29 janvier dernier, pour n’avoir pas été en mesure de justifier un écart de 22 millions 184 mille 601 francs Cfa, constaté dans sa caisse.
Alors qu’il devait partir à la retraite le 31 décembre passé, il avait mis du temps pour effectuer la passation de service avec sa remplaçante du nom de Rachel Claudine Coly.
Le Quotidien a appris, au lendemain de son arrestation par la Section de recherches de la gendarmerie, que Babacar Ndiaye avait été saisi le 24 janvier par l’agent comptable particulier de l’hôpital, pour justifier cet écart avant le 27 janvier à 12 heures et procéder, dans la foulée, à la passation de service. Ce qu’il n’a pas pu faire dans les délais exigés. Mais de toute façon, la nouvelle caissière avait été déjà installée pour assurer les encaissements de l’exercice 2014.
C’est par la suite qu’un huissier a été commis pour constater cet état de fait, tout comme la Section de recherches a été saisie d’une plainte par les autorités de l’hôpital, pour élucider cette affaire. Les gendarmes de Colobane n’ont pas perdu de temps pour diligenter l’enquête, qui a conclu à l’arrestation de Babacar Ndiaye. Nos interlocuteurs, qui sont très au fait de cette affaire, nous ont appris : «Après avoir procédé à l’arrêté comptable des opérations de caisse au 31 décembre 2013, le solde de la caisse est de 33 millions 141 mille 954 francs. Monsieur Ndia­ye a eu à effectuer deux versements à Ecobank de 5 millions 327 mille 353 francs et 5 millions 630 mille francs. Ce qui fait à la date d’aujourd’hui, il a été constaté un écart de caisse de 22 millions 184 mille 601 francs Cfa.»
Les autorités de l’hôpital Prin­cipal, qui avaient déposé plainte pour détournement de deniers publics, se sont constituées partie civile, étant convaincues que la structure a subi un énorme préjudice.

alyfall@lequotidien.sn
LeQuotidien.sn
Par Le Mercredi 5 Février 2014 à 15:20 | Lu 63 fois


Nouveau commentaire :

ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE