Page

Deux ans de prison requis contre le maître coranique Serigne Omar Kane

Hier, le procureur Moussa Gueye a requis une peine d’emprisonnement ferme de deux ans contre le maître coranique Serigne Omar Kane prévenu d’avoir involontairement donné la mort à son disciple Moussa Cissé (13 ans). Le prévenu sera fixé sur son sort le 03 janvier prochain lors du délibéré.


Le Tribunal correctionnel de Diourbel rendra son verdict le 03 janvier prochain dans l’affaire opposant le ministère public à Serigne Omar Kane, maître coranique de son état. Il est poursuivi d’homicide involontaire sur le jeune Moussa Cissé, son disciple décédé après qu’il l’a battu au motif que le gamin n’avait pu réciter correctement une sourate du saint Coran. Pour rappel, les faits ont eu lieu courant juin 2016 à l’unité 12 des Parcelles Assainies de Dakar. Ce triste jour, Serigne Omar Kane ne pouvait tolérer l’attitude distraite de Moussa Cissé qui n’arrivait pas une seule fois de la journée à réciter correctement une sourate. Le maître coranique rentra alors dans une colère noire et décidé à corriger son « talibé » à qui il fit passer un très mauvais quart d’heure. Malheureusement pour Serigne Omar Kane, Moussa Cissé décède quelques heures après la sévère bastonnade. Mais ce qui rend bien trop suspect le « Serigne Daara », c’est le fait qu’il ait tenté d’inhumer le garçon en catimini sans même avertir ses parents. C’est ce qui d’ailleurs a poussé ces derniers et notamment les oncles paternels de Moussa Cissé, de s’insurger contre ce fait ignoble. Ils vont alerter les flics qui finissent par mettre le grappin sur Serigne Omar Kane à Touba. Après une garde à vue de deux jours au commissariat spécial de Touba, le prévenu avait été placé sous mandat de dépôt à la prison de Diourbel, le troisième jour par le procureur de la République. A la barre du Tribunal correctionnel de Diourbel, Serigne Omar Kane et ses conseils n’ont pas convaincu le procureur Moussa Gueye qui a requis contre l’accusé une peine d’emprisonnement ferme de deux ans. L’affaire a ainsi été mise en délibère au 03 janvier 2017.

Gora KANE (L'AS)
Par Le Mercredi 7 Décembre 2016 à 18:44 | Lu 107 fois


ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE