Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Divers sujets au menu

Dakar, 18 juil (APS) - L’approbation par le Fonds monétaire international (FMI) du Programme économique et social du Sénégal, la marche du front ‘’Noo Lank’’ et la validation des critères de passages pour les classes intermédiaires constituent les sujets dominants de l’actualité abordés par la presse quotidienne de ce samedi.



‘’Se félicitant des résultats économiques de notre pays, le Conseil d’administration’’ du FMI a ‘’approuvé le programme économique et financier du Sénégal appuyé par l’Instrument de coordination des politiques économiques (ICPE) pour la période triennale 2021-2023’’, informe Le Soleil. Le quotidien national relève que ‘’le Fonds a aussi bien apprécié le Programme de résilience économique et sociale (PRES) initié par le Président Macky Sall pour atténuer l’impact de la Covid-19’’.

‘’Le FMI applaudit le Sénégal’’, souligne le quotidien L’As selon qui l’institution financière ‘’se félicite des résultats économiques et financiers obtenus par le Sénégal en 2020’’.

‘’Le FMI bénit le Sénégal’’, titre Libération, tandis que selon Le Quotidien, ‘’le Programme de résilience économique et sociale du Président Macky Sall a reçu l’onction du Conseil d’administration du FMI (…)’’. Selon le journal, ‘’le Conseil d’administration a reconnu que les résultats économiques et sociaux obtenus jusqu’avant le Covid-19 ont été satisfaisants, alors que les perspectives du pays étaient également bonnes’’.

Sur un tout autre aspect, Enquête signale que ‘’près de vingt collectifs ont marché, hier, avec la Plateforme pour le développement durable de Mbao’’, pour réclamer ‘’un retour à la justice sociale’’.

Concernant cette marche, Le Quotidien parle d’un ‘’premier test compliqué’’ pour le mouvement Noo Lank. Selon le journal, ‘’il n’y avait pas de distanciation physique’’ à cette manifestation initiée par ce mouvement et d’autres organisations, ‘’pour réclamer la spoliation foncière, entre autres’’. Suffisant pour que Tribune parle d’un ‘’corona-fiasco’’ à propos de cette marche qui a réuni plusieurs organisations.

Le quotidien Kritik’ évoque quant à lui un ‘’parfum de fiasco pour de nobles causes. Le journal remarque que ‘’même si la marche a été autorisée, les organisateurs n’ont pas réussi à faire foule’’. Et d’ajouter que l’activiste Guy Marius Sagna ‘’avancera comme argument pour justifier le déficit de mobilisation, le fait que les autorités administratives ont tardé à donner l’avis favorable à cette manifestation’’.

Sud Quotidien consacre lui un large dossier aux nombreux litiges fonciers à travers le pays. ‘’L’embrasement’’ s’exclame le journal, expliquant que ‘’les problèmes liés à la gestion du foncier ne sont pas spécifiques à la région de Dakar’’.

Concernant l’année scolaire en cours, le même journal indique que le ministre de l’Education a ‘’décidé de faire passer d’office en classe supérieure, +tous les élèves des classes de CI, CE1 et CM1+’’.

A ce sujet, Le Soleil souligne qu’’’aucun élève ne sera exclu du système. Le journal explique par exemple que concernant le passage en classe supérieure pour les élèves de Cp et de Ce2, ‘’il suffit juste de réaliser une moyenne d’au moins 4, 5/10 au terme de deux évaluations effectués en classe’’.

Commentant cette décision, le secrétaire général du CUSEMS authentique, Dame Mbodj, affirme que ‘’l’option du gouvernement, c’est de saboter l’école’’.

Sur un tout autre plan, WalfQuotidien signale que la liste des ministres bénéficiaires des gazelles oryx ‘’s’allonge’’. ‘’L’espèce est vendue à 327 millions dans les pays du Golfe’’, indique le journal, parlant de ‘’braconnage, trafic et affaires de gros’’. Là-dessus, Libération revient avec force détail sur le protocole dit ’’Kilim’’ ayant permis le transfert de ces gazelles vers la ferme du ministre de l’Environnement, Abdou Karim Sall.

Au sujet de la fermeture des frontières de l’Union européenne, Enquête souligne qu’’’en ouvrant ses frontières à des Etats africains dont le Maroc, l’Algérie, le Rwanada et non pays aux pays d’Afrique de l’Ouest, Bruxelles montre que pour la relance de son économique, les sentiments vont être mis de côté’’. Selon le journal, l’UE confirme ainsi ‘’ce vieux principe, selon lequel les Etats n’ont que des intérêts’’.

Kritik’ s’alarme de la ’’forte tension’’ dans les services de réanimation des centres de traitement de la pandémie de Covid-19. ’’40 cas graves entre la vie et la mort’’, titre le journal.

Le Quotidien alarte au sujet de la situation alimentaire au Sénégal. ‘’Le Sénégal, un cas grave’’, titre le journal, notant que la Fao, le PAM, l’UNICEF et l’OMS ‘’s’inquièrent’’.
ASG

APS
Par Le Samedi 18 Juillet 2020 à 10:36 | Lu 70 fois

Tags : fmi, presse, senegal

ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région