Page

Douze sénégalais évoluent en Jupiler Pro League

Depuis plusieurs saisons maintenant, la Jupiler Pro League (Division 1 belge) mise sur des joueurs africains et plus particulièrement des Sénégalais.


Au début des années 2000, Kalidou Fadiga avait notamment conquis la Belgique et, en 2019, son fils Noah Fadiga va découvrir la compétition, sous les couleurs du Club Bruges. Au sein du club brugeois, ce dernier ne devrait pas être dépaysé puisqu’il est entouré par deux autres joueurs sénégalais : à savoir Krépin Diatta et Amadou Sagna. Au total, pas moins de 12 Lions de la Téranga évolueront, cette année, dans les meilleures équipes de Belgique pour le plus grand bonheur du sélectionneur national, Aliou Cissé.

En effet, attaquants, milieux, défenseurs, il y a de tout en Belgique cette saison. Le club Bruges, passé tout près du titre de champion de Belgique l’an passé - et qui fait office d’outsider au titre cette saison selon les paris sportifs sur la Jupiler Pro League -, compte par exemple sur le talentueux Krépin Diatta, sélectionné pour la dernière Coupe d’Afrique des Nations, pour apporter du danger en attaque, ainsi que sur Amadou Sagna. Noah Fadiga, quant à lui, est un latéral droit de formation et s’impose, petit à petit, comme un titulaire indiscutable à son poste.

Comme Bruge, le Royal Charleroi dispose de trois sénégalais dans le groupe professionnel : Mamadou Fall (27 ans, ailier droit), - qui a signé un nouveau contrat de trois ans avec les Zèbres
-, Christophe Diandy (28 ans milieu défensif) et Modou Diagne (25 ans, défenseur central). Charleroi mise donc sur des joueurs expérimentés pour guider le groupe et tenter de conserver sa place dans l’élite. En ce début de saison, le RSC Charleroi se place à la 8ème position avec 2 victoires, 2 nuls et 1 défaite en l’espace de 5 matchs. De son côté, le Royal Antwerp compte deux sénégalais dans l’effectif avec Abdoulaye Seck (27 ans, défenseur central) et Amara Baby (ailier gauche, 20 ans). L’attaquant Laurent Mendy, qui faisait partie de l’effectif l’an passé, a quitté le club cet été pour le F91 Dudelange, au Luxembourg.

Les quatre derniers Sénégalais de Jupiler Pro League sont dispatchés dans quatre équipes différentes. Le milieu défensif de 30 ans, Ibrahuma Seck, est un titulaire indiscutable du côté de Zulte Waregem, tandis qu’Alioune Camara porte les couleurs de Courtrai. Âgé de 22 ans, le jeune Lion de la Téranga est un espoir du pays et pourrait, dans les prochaines années, être l’un des leaders de la défense sénégalaise. L’ailier gauche Babacar Dione, âgé de seulement 20 ans, doit faire ses preuves du côté du Royal Mouscron. L’an passé, ce dernier a eu sa chance lors des JBL Playoff II et doit maintenant tenter de s’imposer avec les A, lors d’une saison complète. Sa vitesse et sa percussion, malgré sa petite taille (1m67), devront être bien utilisées pour pouvoir être décisif en championnat. Enfin, le dernier Sénégalais du championnat n’est autre que Mamadou Sylla, le solide attaquant (1m84) de la Gantoise. À 25 ans, il doit enfin arracher une place de titulaire du côté du club belge, lui qui a été formé chez les jeunes du FC Barcelone. À noter qu’il compte, déjà, une passe décisive en une apparition en championnat. Prometteur pour la suite ?

Par Le Mercredi 4 Septembre 2019 à 20:53 | Lu 256 fois


ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES