Page

[ENTRETIEN] Ndiamé Sène de la troupe Janxeen de Thiès: «Soleil levant est une fierté pour tout le théâtre sénégalais» (vidéo)

ThiesVision.com - Porté la tête de Janxeen le 28 octobre dernier, le comédien Ndiamé Sène de la troupe Janxeen de Thiès s’est prêté aux questions de ThiesVision.com pour parler de son élection, de ses ambitions et projets à la tête de la troupe. Egalement de son parcours, de ses relations avec des artistes comme Cheikh Seck, de la troupe Soleil Levant de Thiès, entre autres. Portait d’un polygame, acteur culturel et talibé Baay fall.


[ENTRETIEN] Ndiamé Sène de la troupe Janxeen de Thiès: «Soleil levant est une fierté pour tout le théâtre sénégalais» (vidéo)
Il est comédien, metteur en scène et réalisateur à ses débuts. Accroché dans un restaurant de la place au centre-ville de Thiès, l’acteur et président de Janxeen parle de sa passion, de son métier et lève un coin du voile sur l’art scénique, l’art dramatique.
Polygame et père de famille, Moussa Sène dit Ndiamé est natif de Kam Diack dans la commune de Ngoundiane (Thiès) où il a fait ses études primaires. Des études qui l’amèneront tour à tour aux écoles Som et Château d’eau (Mamadou Diaw), jusqu’en classe de Première. S’ouvre alors une carrière professionnelle au sein de l’Ong Enda tiers-monde où Ndiamé Sène travaille sur un projet dénommé «Un espoir dans le désert». Le voilà animateur, responsable à Enda du Centre d’information communication de polyvalente (Cicp) jusqu’en 1999. «J’étais responsable du volet théâtre environnemental à Enda tiers-monde. On était spécialisé dans le théâtre d’information, du théâtre d’intervention, c’était du théâtre utile et cela m’a permis de voyager», se rappelle le président de Janxeen. «J’ai été aussi membre de la troupe Mamelles. Pratiquement tous les acteurs du théâtre thiesseois, Samba Ndiaye, Jules Dramé entre autres, sont passés par cette troupe Mamelles, la plus en vue à Thiès à l’époque. Janxeen a été créée par la suite. Cheikh (Cheikh Seck : ndlr) avait une production et nous avait sollicités pour donner une représentation. A la fin de la représentation, Babacar Diagne (ex-dg de la RTS) est venu nous dire toute sa satisfaction après notre prestation. Il nous a demandé de revenir dans 15 jours et c’est sur le chemin du retour que nous avons eu l’idée de mettre en place une troupe. C’est ainsi que Janxeen production a vu le jour», se rappelle le comédien, metteur en scène de Janxeen Production.
«Je suis un talibé Baay Fall. Rien n’est éternel dans ce monde»
Ndiamé Sène, c’est un parcours enrichi d’une série de formations dans plusieurs organismes, à Enda, puis à l’Unesco sur beaucoup de modules de théâtre. Des formations encadrées par des professionnels de la mise en scène et de l’écriture dramatique. Le Professeur Compaoré du Burkina, le Fesman avec Barbara Santos ainsi que d’autres professeurs d’université ; Amadou Fall de la RTS, Papsy le réalisateur, tous, dit-il, lui ont permis d’approfondir son expérience dans l’art dramatique. «Maintenant je fais de la réalisation», confie celui qui en est à ses débuts dans la réalisation. «Je suis très curieux, j’apprends et aujourd’hui c’est facile d’apprendre avec les nouvelles technologies». Mais les acteurs culturels ont besoin de se professionnaliser, souffle l’invité de ThiesVision, Ndiamé Sène qui, lors d’une tournée d’un mois en Allemagne dans la cadre de la coopération Thiès-Solingen, dit s’être rendu compte du gap important que les acteurs du théâtre sénégalais ont à combler, en termes de professionnalisation.
Janxeen, une nouvelle production en vue ?
«Vous allez voir ce dont nous sommes capables. Nous allons vers une création scénique dont je tairai le nom», murmure le comédien qui n’en dit pas plus. Pour le moment, c’est à la troupe Soleil Levant de Thiès qu’il aimerait adresser ses félicitations pour son spectacle au Grand Théâtre de Dakar. «C’est une fierté pour nous tous. Ils ont réussi et fait quelque chose d’extraordinaire pour le tout théâtre sénégalais. Ils ont osé, ils ont rempli le Grand Théâtre, ce qu’aucun groupe n’a jamais fait. Je les en félicite en mon nom personnel et au nom de Janxeen».
Quid de Janxeen Media Production, le label lancé par le comédien Baay Cheikh, membre fondateur de Janxeen ? «Cheikh Seck a le droit de créer son label, c’est mon aîné, c’est mon ami et tout le monde le sait. Mais le théâtre c’est comme la mer, nul ne peut l’épuiser», relativise Ndiamé, convaincu que ce label ne constitue en aucun cas une menace pour la troupe Janxeen.
Recueillis par Momar Mbaye
Voir l'entretien vidéo


Par Le Dimanche 9 Novembre 2014 à 11:49 | Lu 640 fois



Nouveau commentaire :

ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région