Page

Enquête : D’autres preuves trouvées contre Habré au Tchad


Enquête : D’autres preuves trouvées contre Habré au Tchad
La deuxième mission de la commission d’instruction partie au Tchad pour l’exécution d’une commission rogatoire vient de boucler son enquête. Entamée depuis le 2 décembre dernier, la mission a duré une vingtaine de jours. Selon l’Obs, comme lors de la précédente, les magistrats et autres officiers de police judicaire ont d’abord procédé aux auditions sur procès-verbal des victimes et témoins, avant de s’adonner à une fastidieuse opération de compulsion de rapports et comptes-rendus de l’ancienne police politique de Habré. «Les spécialistes de la police scientifique et de l’identité judiciaire, assistés d’experts médico-légaux de nationalité argentine, ont fouiné dans des sites profilés puis ciblés et susceptibles, d’après les éléments dont disposent les enquêteurs, d’abriter des charniers. Ainsi, plusieurs localités du sud du Tchad ont été visitées par les investigateurs», a soufflé hier un proche du dossier. Aujourd’hui, soutient le journal, «plusieurs voies sont dégagées par les autorités judiciaires, et l’horizon s’est beaucoup plus éclairci devant les chefs d’accusation retenus contre Hissène Habré. Un grand pas a été franchi lors de ce voyage et des actes décisifs seront posés après évaluation de la mission et exploitation des comptes-rendus faits à qui de droit». C’est pour dire que le travail des Chambres africaines va s’accélérer vers un procès de dimension internationale.
SENEWEB
Par Le Jeudi 2 Janvier 2014 à 10:46 | Lu 25 fois


ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE