Page

Exploitation de zircon : Le maire de Kayar alerte sur les menaces pour l'agriculture

Kayar, 5 fév (APS) - Le maire de Kayar, Alioune Ndoye, s’est élevé contre l’attribution à des investisseurs d’un permis d’exploration de zircon couvrant la quasi-totalité de la superficie de cette commune de la région de Thiès, redoutant notamment un impact négatif sur la production maraîchère dans cette partie de la zone des Niayes.


Exploitation de zircon : Le maire de Kayar alerte sur les menaces pour l'agriculture
‘’On a donné à une organisation qui s’appelle AIG un périmètre d’exploration de zircon au niveau de la commune de Kayar et la cartographie et l’arrêté qu’on nous a présenté couvre presque toute la commune’’, a-t-il expliqué.

Il attirait mardi l’attention du ministre de l’Agriculture et de l’Équipement rural Moussa Baldé qui entamait par Kayar une tournée dans la zone des Niayes, une zone agricole assurant 60 % des productions de légumes du pays.

‘’Toutes ces terres qui sont emblavées risquent d’être perdues’’, a averti le maire en précisant avoir reçu l’arrêté lundi du service régional des mines.

L’édile de Kayar a ainsi fait part de son opposition à toute exploitation de zircon qui annihilerait le développement de l’horticulture dans cette collectivité territoriale qui ‘’nourrit’’ ses populations et une bonne partie du pays.

La commune de Kayar a emblavé pour la présente campagne 1000 hectares de pomme de terre sur lesquels travaille un millier de personnes, selon le président de l’Association des producteurs maraîchers de Kayar (APMK), Modou Fall.

Elle s’attend à une production de 21.500 tonnes de pomme de terre, pour un chiffre d’affaires de 5 milliards de francs CFA.

Les producteurs ont injecté 468 millions de francs CFA dans l’achat de semences pour la présente campagne, selon le secrétaire général de l’APMK, Mbaye Ndoye.

A Fass Boye, autres localité des Niayes, une doléance similaire a été agitée par le président de la filière carotte Cheikh Awa Boye. Il a fait savoir que 340 hectares de terre de maraîchage ont été affectés à des entreprises sur la bande des Niayes qui va jusqu’à Saint-Louis.

‘’On a affecté à GCO toutes les terres de production de carotte’’, a de son côté soutenu Souleymane Bâ, un adjoint du maire de (Fass Boye). L’élu local a ainsi mis en garde contre les risques sur la production carotte qui en est le champion au plan national, voire dans la sous-région.

Selon lui, des camions en provenance de la Mauritanie, du Mali et de la Guinée viennent s’approvisionner en carotte dans la commune de Darou Khoudoss.

La société GCO (Grande Côte Opération) exploite aussi du zircon dans la zone de Diogo.

Selon le président de la filière, Fass Boye a récolté 100.000 sacs de carotte, en seulement deux mois, et table cette année sur 25.000 tonnes.

Réagissant à cette interpellation, le ministre de l’Agriculture Moussa Baldé a promis de ’’faire un rapport’’ sur ce qu’il considère comme un ’’problème multidimensionnel’’ qui n’est pas du seul ressort de son département.

La question sera étudiée en rapport avec tous les ministères concernés, a-t-il assuré.

’’On ne peut pas dire de but en blanc que toutes les terres cultivables sont maintenant dédiées à l’exploitation du zircon’’, a-t-il relativisé.

ADI/AKS


APS
Par Le Mercredi 5 Février 2020 à 10:15 | Lu 66 fois


ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région