Page

Fondation Education santé : Les ex-employés de Viviane Wade lâchés par leur avocat Me Ciré Clédor Ly

ThiesVision.com - Ce sont des indemnisations qui sont réclamées à Madame Viviane Wade, l’ex-première Dame du Sénégal qui avait annoncé il y a quelques mois, la dissolution de sa fondation Education santé (Faes). Depuis lors, les ex-travailleurs lui réclament des indemnités pour «licenciement abusif».


Fondation Education santé : Les ex-employés de Viviane Wade lâchés par leur avocat Me Ciré Clédor Ly
Ils espéraient jusqu’ici obtenir gain de cause en décidant de porter l’affaire devant les tribunaux. Seulement, les plaignants ont du mal à rencontrer leur avocat, Me Ciré CLédor Ly « pour discuter de l’avancement de leur dossier », note dans ses colonnes Le Quotidien qui relève des lenteurs dans le traitement du dossier des ex-travailleurs de la Fondation Education santé.
Leur dernier espoir semble leur filer entre les doigts lorsque leur avocat « leur a fait «miroiter» une indemnisation de 1,5 million de francs Cfa pour chacun. Les 56 ex-employés de la Faes constitués en collectif, avaient applaudi et ramené dare-dare des photocopies légalisées de leur pièce d’identité pour entériner l’accord », rappelle le journal.
Qui note à ce propos, un blocage autour du montant des indemnisations, et de rappeler que c’est le 7 mai 2012 que les ex-travailleurs de la Faes ont reçu une notification de cessation d’activités. Une semaine plus tard, ils perdaient leurs boulots et recevaient entre 200 et 300.000 francs d’indemnité pour des agents qui avaient parfois cinq ans d’ancienneté.
Par Le Mardi 19 Novembre 2013 à 23:01 | Lu 161 fois




1.Posté par johnny le 29/11/2013 20:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lacher n'est pas la méilleure mèthode dans une guerre et on a méme pas l'intention de baisser les bras

Nouveau commentaire :

ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE