Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

France/ Elections municipales: 155 villes perdues par la gauche, les Verts prennent Grenoble, 11 villes au FN

Le verdict des urnes a parlé : le second tour des municipales a confirmé la défaite de la gauche. La droite remporte plusieurs villes d'importance, dont Pau, Angers ou Quimper. Le FN gagne au moins 10 villes. L'abstention, est de nouveau massive (environ 38%).


France/ Elections municipales: 155 villes perdues par la gauche, les Verts prennent Grenoble, 11 villes au FN
0020 : Le Front National remporte aussi Mantes-la-Ville. Pour la première fois, une commune d'Ile-de-France sera dirigée par un édile frontiste. Cette victoire porte à onze le nombre de villes remportées par le Front National.

Les onze mairies FN sont : Fréjus, Béziers, un secteur de Marseille, Beaucaire (Gard), à Villers-Cotterêts (Aisne), Hayange (Moselle), au Luc, à Cogolin (Var) et Pontet (Vaucluse), Camaret et à Mantes-la-Ville

00h14 : Lyon: 48 sièges pour Collomb (PS), 21 pour la droite, 3 pour le FG et 1 pour le FN
Les listes du maire sortant socialiste de Lyon Gérard Collomb ont emporté 48 sièges au conseil municipal de la ville, contre 21 pour celles de la droite conduites par Michel Havard (UMP), 3 pour le Front de gauche et un pour le FN, selon une totalisation établie par l’AFP.
Au second tour, les listes Collomb ont obtenu 50,65% et 47 sièges, les listes Havard 34,23% et 13 sièges, les listes FG de Aline Guitard 4,78% et 3 sièges et les listes FN de Christophe Boudot 10,34% et un siège. Dès le premier tour, les listes Collomb avaient eu un siège et les listes Havard huit sièges.

23h50 : Eric Raoult, maire UMP du Raincy depuis 1995 a été largement battu. À quelques jours du scrutin, il avait été mis en cause dans une affaire de harcèlement par une ancienne collaboratrice.

23h40 : NKM : les socialistes n’ont plus qu’une «majorité relative» à Paris
Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP), candidate malheureuse à la mairie de Paris, a affirmé dimanche que les socialistes n’avaient plus qu’une «majorité relative» à Paris, au soir du second tour des élections municipales.
«Nous progressons en nombre de voix de façon significative», s’est-elle félicitée. «Le scrutin change les équilibres du conseil, les socialistes n’y ont qu’une majorité relative», a-t-elle ajouté devant la presse et ses partisans à son QG de campagne. La battue a appelé la nouvelle maire pour la féliciter.


23h30 : Loire: la droite enlève Saint-Etienne, Roanne et Saint-Chamond
Les principales villes de la Loire ont basculé dimanche soir à droite, avec la défaite des sortants socialistes de Saint-Etienne, Roanne, Saint-Chamond et Montbrison, alors que le FN figurait partout au second tour.
A Saint-Etienne, arrachée par la gauche en 2008 après 25 ans de règne de la droite, à la faveur d’une division entre UMP et centristes, la liste UMP-UDI de Gaël Perdriau (47,71%) devance le sénateur-maire PS Maurice Vincent (40,50%).

23h15 : Joissains réélue à Aix, plusieurs villes passent à droite, le PC résiste
Le maire UMP d’Aix-en-Provence, Maryse Joissains, a été largement réélu dimanche, dans le sillage d’une droite qui marque des points dans les Bouches-du-Rhône, où plusieurs maires PCF historiques ont cependant été réélus, tandis que Tarascon, convoitée par le FN, échappe au parti d’extrême droite.

23h10 : Valls: extrême gauche 0,06%, gauche 40,57%, droite 45,91, S.E. 6,62%, extrême droite 6,84 % (résultats provisoires)

23h07 : La gauche perd 155 villes de plus de 9.000 habitants selon un décompte provisoire de Manuel Valls. Le FN emporterait 14 ou 15 villes de plus de 9000 habitants. Quarante-six villes de plus de 30.000 habitants ont déjà basculé de gauche à droite (ou au FN) aux municipales, dont six au premier tour et 40 au second tour, selon les résultats définitifs dimanche peu avant 22H00.
Il s’agit de Chelles, Poissy, Clamart, Ajaccio, Aubagne, Salon-de-Provence, Saint-Etienne, Valence, Chambéry, Chalon-sur-Saône, Saint-Priest, Roanne, Saint-Chamond, Romans-sur-Isère, Privas, Sens, Narbonne, Angers, Caen, Quimper, Niort, Laval, Evreux, La Roche-sur-Yon, Belfort, Thionville, Schiltigheim, Bar-le-Duc, Saint-Dié, Limoges, Pau, Pessac, Brive-la-Gaillarde, Angoulême, Anglet, Périgueux, Reims, Amiens, Roubaix, Tourcoing, Charleville-Mézières, Maubeuge, Florange, Hénin-Beaumont, Brignoles et L’Hay-les-Roses.
Parmi elles, Clamart, Chalon-sur-Saône, Niort, Florange, Hénin-Beaumont et L’Haÿ-les-Roses avaient basculé dès le second tour.

23h05 : Eric Piolle, tout nouveau maire de Grenoble : "Désormais, quand on parlera de Grenoble on ne parlera plus du discours de Sarkozy."
23h03 : Delanoé a adressé ses "très chaleureuses félicitations à Anne Hidalgo", qui vient d'être élue maire de Paris. Elle sera la première femme à exercer cette fonction, comme elle l'a rappelé lors de son allocution du soir.
Lire la suite sur DNA.fr
Par Le Lundi 31 Mars 2014 à 01:02 | Lu 104 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES