Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hommage de l'Eglise à Guillaume Jouga, premier prêtre entièrement formé au Sénégal

Le Petit séminaire de Ngasobil (région de Thiès) a récemment rendu hommage à l’abbé Guillaume Jouga, premier prêtre sénégalais, entièrement formé au Sénégal et présenté comme ‘’un apôtre admirable’’ qui ‘’se dépensa sans compter, avec zèle, héroïsme et charité’’.


Hommage de l'Eglise à Guillaume Jouga, premier prêtre entièrement formé au Sénégal
Selon le site de l’Eglise catholique visité à l'APS, l’abbé Jouga est né le 5 octobre 1841 dans l’île de Gorée. Son père était ouolof et sa mère peule, tous les deux chrétiens. Il reçut le baptême le 18 juin 1843.

‘’De caractère naturellement doux, il ne se plaisait qu’à l’Eglise, à l’école et au presbytère, et fuyait les amusements qu’aiment les enfants. En 1852, il reçut sa première communion avec une grande piété et la confirmation en janvier 1855. Il entra au petit séminaire logé à Dakar pour poursuivre ses études’’, souligne la même source.

Il fut ordonné au début de l’année 1864 sous-diacre puis diacre. Le 31 juillet de la même année, l’abbé Jouga était élevé à la prêtrise lors d’une ‘’cérémonie inoubliable ... plein de joie et de bonheur pour le Saint Evêque, jour de bénédiction pour toute la mission’’.

Ce fut, le 12 mars 1864, le sous-diaconat, ensuite, le 26 mars, le diaconat et enfin le 31 juillet Mgr Kobes ‘’lui conférait le sacerdoce à la joie immense de l’Evêque et de toute la contrée, tout le monde voulant être de la fête’’, mentionne le site de l’Eglise.
L’abbé Jouga est présenté comme ‘’un apôtre admirable (qui) se dépensa sans compter, avec zèle, héroïsme et charité’’. Il meurt à Sainte Marie en Gambie le 29 novembre 1875 avant l’âge de trente cinq ans. ‘’Ses funérailles furent un événement’’, indique encore le document.
APS
Par Le Mardi 13 Mai 2014 à 22:59 | Lu 102 fois



Nouveau commentaire :

RELIGION