Page

Idrissa Seck s'offre la une des quotidiens

Dakar, 1 er juil (APS) - Les quotidiens reçus vendredi à l’APS se font largement écho de la conférence de presse du leader de Rewmi, Idrissa Seck, qui a vivement critiqué jeudi le gouvernement et dénoncé un ‘’deal international’’ dans la libération de Karim Wade.


‘’Idy charge Macky’’, affiche à sa Une Enquête, relevant que le président de ce parti de l’opposition ‘’ne rate aucune occasion pour s’attaquer au président de la République’’. L’ancien Premier ministre est même allé jusqu’à déclarer que Macky Sall ‘’a tous les défauts d’Abdoulaye Wade et aucun de ses talents’’, note le journal.

Lors de cette conférence de presse, M. Seck a aussi, entres autres, déclaré : ‘’Karim Wade n’a pas été libéré, il a été livré à un donneur d’ordre international. Je n’ai aucun doute sur la culpabilité de Karim Wade. Macky Sall a transformé le Sénégal en une République vassale des forces étrangères.’’ Il soutient que la libération du fils de l’ancien président de la République est le résultat d’un ‘’deal international.


Parlant des ‘’attaques’’ de l’ancien maire de Thiès contre Macky Sall et Karim Wade, Le Quotidien titre : ‘’Idy ne jeûne pas’’.

‘’Idy pilonne Macky et tire sur Karim’’, renchérit L’Observateur. Jeudi, alors que l’horloge affichait 18h au quartier de Yoff Diamalaye et que les fidèles musulmans s’affairaient autour de la préparation de la rupture du ramadan, Idrissa Seck choisit de parler à ses ‘’compatriotes’’ de la marche du pays dominée par ‘’le deal international’’ ayant abouti à la libération de Karim Wade, souligne L’Obs.

Selon Sud Quotidien, ‘’Idy +mouille+ encore Macky’’ sur la libération de Wade fils.

Le Populaire, qui parle d’un ‘’ndogou pas comme les autres’’ au siège de Rewmi, titre : ‘’Idy noircit Karim et carbonise Macky’’. Selon le journal, ‘’le leader de Rewmi n’a pas raté le président de la République et a invité les Sénégalais à +tourner la page de Macky Sall+’’.

Pour Le Témoin quotidien, ‘‘Idrissa Seck confirme le deal’’ dans la libération de Karim Wade. ‘’De retour d’une tournée à l’intérieur du territoire, le président de Rewmi (….) s’en est pris vertement au président de la République à qui il reproche de vouloir transformer le Sénégal en une République bananière, vassale des forces étrangères’’, écrit Le Témoin.

La Tribune affiche en une ces propos de M. Seck : ‘’Karim a été livré à des forces étrangères’’.

‘’Idrissa Seck crache le feu’’, selon Walfadjri, qui affiche à sa Une ce propos du leader de Rewmi : ‘’Karim n’a pas été libéré, mais livré aux forces étrangères’’.

Evoquant la lutte contre les inondations, le Soleil rapporte que, depuis 2012, 2.000 familles ont été relogées et 72 milliards de francs Cfa dépensées. Le journal ajoute que plus de 9. 853 milliards de francs Cfa sont attendus dans le cadre du programme budgétaire 2017-2019.
OID/ASG
APS
Par Le Vendredi 1 Juillet 2016 à 12:28 | Lu 56 fois



Nouveau commentaire :

ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région