Page

Indemnisation des victimes du 14 août : Le COUD sert une assiette de 160 millions


Indemnisation des victimes du 14 août : Le COUD sert une assiette de 160 millions
Le directeur du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud), Cheikh Oumar Anne, a chiffré vendredi à 160,5 millions de francs Cfa l’enveloppe nécessaire pour réparer les préjudices subis par les étudiants lors d’affrontements avec des policiers le 14 août dernier, à l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad), où l’étudiant Bassirou Faye avait également été tué.
«Nous avons proposé, pour les dégâts matériels subis par les étudiants, un dédommagement de 71,5 millions F Cfa, et pour le dédommagement des étudiants blessés (…), nous avons proposé, pour 126 étudiants blessés, un montant de 89 millions», a-t-il dit en point de presse. «Les autorités gouvernementales nous ont saisis de façon expresse pour voir avec les étudiants comment procéder à une évaluation exacte des pertes subies par la communauté estudiantine, d’en faire un rapport et de le présenter à l’autorité, qui a accepté et décidé de dédommager les étudiants», a-t-il expliqué.
Selon lui, après les évènements, la direction du Coud a mis en place, par un arrêté de son directeur, une commission d’évaluation des dégâts subis par le Coud et par les étudiants, avant d’évaluer la dégradation du matériel appartenant au Coud et à son personnel à un peu moins de 167,5 millions F Cfa.
Pour évaluer les dédommagements, le choix du Coud était «approprié», selon lui, «car lors des événements, [son] service médical [...] était impliqué dans la gestion des blessés qui ont été soignés sur le site». «(…) Donc, le Coud était outillé pour évaluer les préjudices et les pertes, et a une certaine expérience dans la gestion des étudiants dans de pareilles situations violentes dans le campus», dit-il.
Les procédures d’évaluation ont été effectuées en collaboration avec les étudiants, d’après M. Anne qui a précisé que seuls les étudiants détenteurs d’un contrat d’hébergement au campus et logés régulièrement peuvent faire des réclamations. «Selon le niveau de détérioration du matériel des étudiants, les préjudices ont été subdivisés en six groupes, dont les montants varient de 200 mille à 2 millions de F Cfa», a-t-il précisé.
Le directeur du Coud a évoqué l’élaboration prochaine d’une charte pour la paix dans le campus universitaire, toujours en collaboration avec les étudiants. «Avec une requête de la communauté universitaire pour faire sortir les Forces de l’ordre du campus, nous avons eu l’aval de l’autorité (...). Il nous appartient, donc à nous, de créer les conditions pour que celles-ci ne reviennent pas», a-t-il notamment soutenu.
Bassirou Faye, étudiant en Maths-Physiques, a succombé à ses blessures le 14 août dernier, après avoir été blessé par balle lors d’une manifestation d’étudiants réclamant le paiement de leurs bourses au campus social de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad).
APS
Par Le Samedi 20 Septembre 2014 à 14:36 | Lu 35 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES