Page

Introduction de drogue à Rebeuss : Le maton Insa Sangharé relaxé, un détenu condamné à 3 mois

Le brigadier-chef de l’administration pénitentiaire, Insa Sanghare, qui comparaîssait mercredi devant le tribunal des flagrants délits de Dakar en même temps que deux détenus de la Maison d’arrêt de Rebeuss, Aliou Sow et Amadou Diop dit Ndiol, a été relaxé des faits d'offre ou cession de drogue dans un établissement pénitentiaire. Le détenu Amadou Diop dit Ndiol a également été relaxé. Quant à Aliou Sow, il a été condamné à 3 mois ferme. Il reste ainsi en prison alors qu'il faisait partie de ceux que le Président de la République, Macky Sall, a gracié à la fin de l'année pour la peine de 6 mois de prison qu'il était en train de purger.


Cette affaire d'introduction de drogue à la Maison d'arrêt de Rebeuss a éclaté lorsque 300 grammes de chanvre indien ont été découverts dans un sachet, mélangé à du café Touba. Aliou Sow interpellé a soutenu que le sachet lui a été remis par Insa, qui était chargé de la censure (vérification des colis destinés aux détenus), en lui demandant de le remettre à Amadou Diop dit Ndiol, pensionnaire de la chambre 9 de la prison de Rebeuss. Plus d’une dizaine d’avocats s’est constituée spontanément pour Insa qui a longtemps servi à la cave du Palais de justice de Dakar.

Le procureur avait requis 5 ans de prison ferme contre Insa et la relaxe pure et simple en faveur des deux détenus.
Seneweb
Par Le Vendredi 8 Janvier 2016 à 20:03 | Lu 36 fois



Nouveau commentaire :

ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE