Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Kaolack: Célébration de la montée de Marie vers le ciel : L’évêque Benjamin Ndiaye fait le procès des hommes politiques

Sous la houlette, de l’évêque Monseigneur Benjamin Ndiaye, la communauté catholique de la région de Kaolack a célébré hier la fête de l’assomption dans la pa­roisse Saint Théophile située au centre ville de Kaolack. Ainsi, Monseigneur Benjamin Ndiaye n’a pas hésité à donner une leçon à nos politiques : «Les Sénégalais parlent beaucoup, les politiques doivent faire de la politique d’une manière très classique, ils doivent éviter les insultes qui sont inutiles et penser à travailler notre chère Sénégal.»


Kaolack: Célébration de la montée de Marie vers le ciel : L’évêque Benjamin Ndiaye fait le procès des hommes politiques

Interpellé toujours sur la situation politique du Sénégal, l’évêque Benjamin Ndiaye répond : «Les politiques doivent servir la population sénégalaise et non se servir. Moi, je ne serai jamais la cuisine interne des politiques, je resterai à mon poste d’homme religieux.»

Il faut préciser, que la principale occupation de l’évêque Benjamin Ndiaye de Kaolack semble être le monde rural, qui souffre du déficit de la pluviométrie.
Par ailleurs, il a tenu à prier pour le monde rural : «J’ai demandé aux fidèles de prier pour le monde rural. La pluviométrie se fait rare, il n’y a que la prière et le Bon Dieu qui peuvent sauver cette situation de rareté de la pluie.»

Face à la presse dans ces mo­ments qui marquent la vie de la Sain­te Marie, l’évêque Benjamin Ndiaye a insisté sur le principal ob­jectif que se fixe l’é­gli­se : «L’ob­jectif principale est de rappeler aux fidèles que notre vie n’est pas sur terre, mais au ciel.» 

L’assomption de Marie est un dogme de l’église catholique romaine selon lequel, au terme de sa vie terrestre, la mère de Jésus aurait été «élevée au ciel». Le terme assomption provient du terme latin «assumere», qui signifie «prendre», «enlever».

La fête catholique célébrant l’assomption de Marie, a lieu le 15 août de chaque année.
De plus, cette fête a été initiée par le Pape Pie 12 dans les années 1950.

Correspondant

LeQuotidien.sn
Par Le Mercredi 17 Août 2011 à 13:56 | Lu 531 fois


Nouveau commentaire :

RELIGION