Page

Karaté : Fodé Ndao préconise un « un ndeup de développement »

Ancien vice-champion du monde karaté et amoureux de la discipline, Fodé Ndao ne manque jamais au grand rendez-vous pour soutenir les «Lions » du Sénégal. Après Maputo, lors des Jeux Africains de 2011, il était encore aux côtés de la famille du karaté pour apporter son soutien et son expertise à la jeune génération.


Karaté : Fodé Ndao préconise un « un ndeup de développement »
Et l’analyse qu’il a faite à l’issue de ces 15e championnats africains de karaté, qui ont pris fin samedi dernier à Dakar, est sans ambages : «Avec une seule médaille d’or en kumité, le peuple sénégalais est déçu et c’est normal dans la mesure où nous n’avons pas fait une grande préparation », souligne notre interlocuteur. A en croire Fodé Ndao, aucune sortie internationale n’a été faite et il a sans doute manqué beaucoup de compétitions aux courageux et valeureux combattants. « Si au niveau de la sous-région, nous sommes supérieurs aux autres, tel ne semble pas être le cas au niveau continental où l’Egypte ou la Libye sont au-dessus du lot », laisse entendre l'ex-pensionnaire du Centre de Sauvegarde Karaté Club de Guédiawaye géré par son père Bouna Ndao, entraîneur national.
Pour Fodé Ndao, qui prône un travail de la discipline à la base (surtout au niveau des écoles) et l'élévation du niveau des techniciens, il ne faut pas critiquer pour critiquer, mais apporter des solutions.
Fodé Ndao préconise un plan de développement de l’une des disciplines qui a valu beaucoup de satisfactions au Sénégal. L'ancien champion révèle avoir proposé à la fédération une solution pour permettre un redécollage du karaté sénégalais et qui passe impérativement par un programme. «J’ai fait un plan-programme pour la direction technique qui sera calé sur l’année olympique. C’est essayer de tout faire pour développer l’école des cadres en langues nationales. Avec ce plan-programme, je suis sûr que la fédération pourra aller encore loin. C’est un plan que j’ai essayé avec d’autres pays et cela a fonctionné ; donc pourquoi pas avec mon pays ? », dit-il tout en soulignant que Pierre Brunet l'a réussi avec le Congo.
Seneweb
Par Le Jeudi 21 Août 2014 à 21:56 | Lu 272 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES