Page

L’Agence fédérale russe pour la pêche prépare plusieurs plaintes contre Dakar (agence)

L’Agence fédérale russe pour la pêche (Rosrybolovstvo) prépare plusieurs plaintes en justice contre les autorités sénégalaises, après l’arraisonnement du navire de pêche russe Oleg Naïdenov, rapporte l'agence russe d'information internationale RIA Novosti (officiel) qui cite le quotidien Rossiïskaïa Gazeta.


Andreï Kraïny, chef de l'agence fédérale pour la pêche (Rosrybolovstvo)
Andreï Kraïny, chef de l'agence fédérale pour la pêche (Rosrybolovstvo)
‘’Ces plaintes porteraient sur l’arraisonnement du chalutier, le recours aux armes et à la force, le refus des soins médicaux à l’équipage et les dommages financiers - un jour d’inactivité d’un tel bateau coûte environ 1 million de roubles (un peu plus de 14 millions de francs CFA)’’, précise le même site consulté par l’APS, jeudi.

Le délégué aux droits de l'homme du ministère russe des Affaires étrangères, Konstantin Dolgov, a douté lundi que les méthodes employées par les militaires sénégalais lors de l'arraisonnement du chalutier russe Oleg Naïdenov fussent justifiées, selon RIA Novosti.

"Les méthodes employées lors de l'arraisonnement du bateau de pêche n'étaient sans doute pas justifiées dans cette situation", a déclaré le diplomate.

Le ministre sénégalais des Affaires étrangères a promis de fournir à Moscou toutes les explications concernant l'arraisonnement du chalutier russe Oleg Naydenov par la Marine sénégalaise, rapporte Ria Novosti qui cite un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères daté de jeudi.

Selon la même source, Mankeur Ndiaye a fait cette promesse lors de sa rencontre avec l'ambassadeur de Russie à Dakar Valeri Nesterouchkine, qui a réclamé ‘’la libération immédiate du chalutier et de son équipage’’.

"M. Ndiaye a pour sa part indiqué que l'Oleg Naydenov avait été arraisonné pour avoir violé à plusieurs reprises les lois réglementant la pêche dans la zone économique exclusive du Sénégal et a promis de communiquer les documents officiels appropriés à l'ambassade de Russie à Dakar", lit-on en substance dans le communiqué, écrit Ria Novosti.

"Le ministre a dans le même temps souligné que la partie sénégalaise prenait les mesures nécessaires pour débloquer la situation", a ajouté le ministère russe.

Les autorités sénégalaises ont promis de faire tout leur possible pour régler le litige relatif à l'immobilisation du navire russe Oleg Naïdenov, a annoncé jeudi le porte-parole de la diplomatie russe Alexandre Loukachevitch, selon l’agence officielle.

Le chargé d'affaires sénégalais à Moscou Mamadou Diagne "a assuré que les autorités sénégalaises feraient tout leur possible pour régler le problème actuel qui ne doit pas avoir une influence négative sur les relations mutuellement avantageuses entre nos deux pays", a indiqué le diplomate russe.

Selon lui, Moscou a exigé du Sénégal la libération immédiate du bateau de pêche russe.

Le bateau de pêche Oleg Naydenov a été arraisonné le 4 janvier 2014 à 46 milles nautiques (85 km) du littoral de la Guinée-Bissau par les militaires sénégalais qui l'ont escorté dans le port de Dakar. Les passeports des membres d'équipage -- 62 Russes et 20 Bissau-Guinéens -- ont été confisqués.
OID/AD
APS
Par Le Jeudi 9 Janvier 2014 à 19:23 | Lu 104 fois



Nouveau commentaire :

ARCHIVES | IMMIGRATION | SANTE | JUSTICE