Page

L'affaire de la pharmacie de la Patte d'Oie en vedette

Dakar, 16 août (APS) - Les quotidiens dakarois s’intéressent dans leur écrasante majorité à l’arrestation musclée mercredi d’un employé d’une pharmacie sise à la Pate d’oie, à Dakar.


L'affaire de la pharmacie de la Patte d'Oie en vedette

Revenant sur les faits, Vox Populi explique que le commissaire Bara Sankharé des Parcelles ‘’s’en est […] violemment pris au Dr Cheikhouna Gaye de la pharmacie Serigne Fadilou Mbacké de la Patte d’Oie’’. Selon le journal, ‘’ayant eu pour seul et unique tort son refus de vendre au policier un médicament sans ordonnance, parce que le produit est sur liste rouge, le pharmacien a été malmené et arrêté’’.

Sud Qupotidien précise que le Tetavax est ‘’le nom du médicament qui est à l’origine du saccage de la Pharmacie Fadilou Mbacké et de l’arrestation du Dr Cheikhouna Gaye’’. Le journal avertit que le commissaire Sankharé ‘’risque gros’’, car l’’’l’Autorité à pris toutes les mesures disciplinaires attendues dans de pareilles circonstances malheureuses’’.

Le quotidien Enquête indique même que le fonctionnaire de police a été ‘’déchargé de toutes ses fonctions et suspendu à titre provisoire’’.

Le quotidien L’As indique lui que le mis en cause a été ‘’relevé de ses fonctions’’. Selon le journal, ‘’bénéficiant jusqu’ici de la confiance de sa hiérarchie, il était promis à une belle carrière et a été annoncé comme l’éventuel remplaçant du chef de la Sûreté urbaine’’.

Quoi qu’il en soit, L’Observateur considère ce qui s’est passé comme un ‘’abus dangereux pour la santé de la police’’. Le journal n’en estime pas moins que l’on est en face d’une affaire à ‘’deux versions’’. Le quotidien du Groupe Futurs Médias (GFM) se demande en effet si la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux n’aurait pas été ‘’tronquée’’.

Sur un tout autre aspect, Le Quotidien annonce une session extraordinaire de l’Assemblée nationale sur l’affaire des 94 milliards en mi-septembre. Le journal ajoute que l’hémicycle en profitera alors pour ‘’corser, dans le règlement intérieur, les sanctions disciplinaires contre les députés et institutionnaliser un déontologue’’.

D’après Le Quotidien, cette réforme est ‘’inspirée, soupire-t-on, du +comportement+ de Ousmane Sonko dénoncé’’ par la Commission d’enquête parlementaire sur l’affaire des 94 milliards. Le leader de PASTEF est celui qui a levé le lièvre sur cette affaire qui a défrayé la chronique.

WalfQuotidien évoque pour sa part ‘’le destin tragique des +numéros deux+’’ au sein du Parti démocratique sénégalais (PDS). Le journal explique qu’’’être second de Wade n’est pas une sinécure’’.

‘’D’abord, parce ce que le job vous prédestine à devoir jouer les gilets pare-balles pour un turbulent secrétaire général biologiquement formaté pour donner des coups et, donc, à en recevoir. Ensuite, parce que, fatalement, les seconds de Wade sont destinés à subir le rouleau compresseur d’un secrétaire général qui aura le plus usé et abusé de ses lieutenants’’, explique WalfQuotidien.


Le Soleil informe que les Lionnes du Sénégal, victorieuses des Angolaises, jeudi, joueront contre le Mozambique en demi-finale de l’Afrobasket 2019, qui se tient au Dakar Arena de Diamniadio.

L’autre demi-finale opposera le Nigeria au Mali, souligne le quotidien national.
ASG



APS
Par Le Vendredi 16 Août 2019 à 12:59 | Lu 170 fois

ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région