Page

L'arrestation du colonel Kébé à la une

Dakar, 5 mars (APS) – La garde-à-vue du colonel Abdourahim Kébé, responsable du parti Rewmi (opposition), arrêté après le scrutin présidentiel, est au cœur des sujets en exergue dans les quotidiens reçus mardi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).


Le colonel Abdourahim Kébé, ancien attaché militaire à l’ambassade du Sénégal à Wahsington, ancien Directeur de l’information et des relations publiques des Armées (Dirpa), a été arrêté dimanche à Saint-Louis pour avoir posté un ‘’appel à la révolte’’ sur sa page facebook.

Transféré à la Section recherches de la Gendarmerie de Colobane, à Dakar, le chargé des questions de Défense du parti d’Idrissa Seck, rejoint en détention une dizaine d’autres militants de l’opposition, selon Vox Populi.

Source A ouvre revient sur ‘’les temps fort’’ de l’interrogatoire ‘’mouvementé’’ du colonel Kébé par la section de recherche de la gendarmerie. ‘’Le moins que l’on puisse dire est que l’interrogatoire du colonel Abdouarhim Kébé (….) n’a pas été un long fleuve tranquille (….) deux incidents ont émaillé son audition’’, écrit Source A.

’’L’un est survenu dimanche quand l’ancien patron de la DIRPA et ancien attaché de défense à l’ambassade du Sénégal à Washington, a exigé d’être auditionné par un officier vu le corps de réservistes de l’armée auquel il appartient toujours’’, indique encore le journal.

Il ajoute : ‘’L’autre fait majeur, c’est lorsque (….) Abdourahim Kébé exhibe l’article 5 du règlement de l’UEMOA pour ne plus répondre aux enquêteurs sans la présence de son avocat’’.

Dans le quotidien Vox Populi, Me Fatou Ndiaye, avocate du colonel Kébé déclare : ‘’Il est victime d’un acharnement du fait de son appartenance politique’’.

’’On lui reproche d’avoir posté sur sa page facebook un message dont le contenu est prétendument de nature à compromettre la sécurité publique’’, souligne l’avocate.


Vox Populi souligne que ‘’l’opposition dénonce la série d’arrestations dans ses rangs’’ et accuse le pouvoir de vouloir ‘’embraser le pays’’.

Enquête revient également sur cette série d’arrestations dans les rangs de l’opposition et affiche à sa Une : ‘’Rewmi au cœur’’.

’’L’opposition en général, la coalition Idy 2019 en particulier le parti Rewmi notamment sont sous le coup d’interpellations et d’arrestations depuis quelque temps’’, souligne le journal qui indique que le colonel Kébé ‘’sera très probablement déféré aujourd’hui d’après des sources proches du dossier’’.

Le quotidien note que ‘’d’autres rumeurs plus persistantes avancent qu’un fichier audio avec des propos encore plus séditieux ont incriminé l’ancien attaché de défense à l’ambassade du Sénégal à Washington (…)’’.

Et le journal de relever encore : ‘’Agé de 59 ans et à la retraite depuis 2017, il est soumis à l’obligation de réserve jusqu’à 65 ans, car étant toujours officier supérieur de réserve d’après certaines sources’’.

Selon L’As, le colonel Kébé ‘’va être déféré aujourd’hui devant le procureur de la République pour atteinte à la sûreté de l’Etat’’ sur la base de l’article 80 du Code pénal qui ‘’a valu un séjour en prison à plusieurs opposants au régime sous nos cieux dont son mentor Idrissa Seck’’.

Dans sa livraison du jour, L’Observateur met en exergue ‘’les grands défis’’ de Macky Sall pour les 5 ans venir.

En politique toujours, Sud Quotidien s’interroge sur la ‘’survie’’ de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar jusqu’au terme du quinquennat de Macky Sall et s’exclame à la Une : ‘’La majorité à l’épreuve du Bennoo !’’.

Le Témoin revient sur le résultat du candidat de la coalition ‘’Sonko président’’, classé troisième avec 15,67%. ‘’Sonko, la naissance d’un leader’’, affiche le quotidien qui écrit : ‘’Inconnu du grand public, il y a encore deux ans, le patron de Pastef est la révélation de la dernière présidentielle’’.

OID


APS
Par Le Mardi 5 Mars 2019 à 09:24 | Lu 43 fois



Dans la même rubrique
< >

Mercredi 13 Mars 2019 - 12:26 Les sujets politiques en exergue

Lundi 11 Mars 2019 - 10:19 Les sujets politiques en exergue

ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région