Page

L'enveloppe d’un milliard offerte aux éleveurs victimes des intempéries

La décision présidentielle d’allouer une enveloppe d’un milliard de FCFA aux éleveurs victimes des pluies diluviennes qui ont décimé la semaine dernière 22992 têtes de bétail est le principal sujet abordé par la majorité des quotidiens parvenus ce vendredi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).




Le chef de l’Etat, Macky Sall, a annoncé, jeudi à Bokki Dior, dans la commune de Ribot Escale, département de Koungheul (Kaffrine), sa décision d’allouer une enveloppe d’un milliard de francs CFA aux éleveurs dont le cheptel a été tué par les pluies enregistrées la semaine dernière.



Cette compensation qui peut être perçue "dès ce vendredi" est destinée aux éleveurs des départements de Kaffrine, Kanel, Koungheul, Koupentoum, Linguère, Louga, Malem Hodar, Matam, Tambacounda, Podor et Ranérou.

"Un milliard FCFA offert aux éleveurs sinistrés" annonce Le Soleil. La parution, rendant compte de la visite du président de la République à Bokki Dior, a écrit que "suite aux intempéries de début d’hivernage, certains éleveurs ont subi de lourdes pertes avec la mort de plusieurs sujets, de petits ruminants pour la plupart. Après avoir exprimé sa compassion à des éleveurs à Bokki Dior, dans la commune de Ribot Escale, le chef de l’Etat Macky Sall leur a offert un milliard de FCFA".

Selon le journal de Hann, "cette assistance est répartie comme suit : Louga 163 millions, Matam 234.245.000 FCFA, Kaffrine 198.975.000 FCFA, Tambacounda 62.555.000 FCFA et Saint-Louis 38.400.000 FCFA. Ainsi les éleveurs qui ont perdu des moutons recevront 25.000 FCFA par tête. Ceux qui ont perdu des bœufs ou des chevaux auront 50.000 FCFA par tête".

"Macky décaisse 1 milliard" titre Sud quotidien, expliquant que cet argent est destiné à "essuyer les larmes" des éleveurs victimes des intempéries ayant décimé 22.992 têtes de bétail.

"Macky réconforte les victimes avec une enveloppe d’un milliard" renseigne Vox Populi qui affiche un bilan national de "22.992 moutons, 23.300 caprins et 521 bovins péris" après les fortes pluies de mardi dernier.

"Macky compense les pertes" (L’As), "Macky offre un milliard aux éleveurs" (Le Temoin), "Le président Sall dégage une enveloppe d’1 milliard CFA" (Tribune) sont autant de titres qui montrent que le geste présidentiel en appui aux victimes des intempéries cristallise l’attention des quotidiens.

Mais le ravage du cheptel par la pluie n’a toutefois pas totalement occulté les sujets politiques, à l’image de l’Observateur qui affiche à sa Une que "l’opposition monte un plan à huis clos" en riposte contre le régime de Macky Sall.

Selon le journal de la Médina, "une réunion (a été) tenue au siège de Bokk Gis-Gis pour aporter la riposte à Macky Sall" et "le PDS, les khalifistes, Sonko… tous unis dans un même front".

Le journal Walf quotidien partage une analyse des formations politiques susceptibles de participer à l’élection présidentielle, estimant que "les vieux partis (sont) au frigo" et "l’APR, le Rewmi, l’ACT, le Grand parti, le Pastef… sur orbite".

PON

APS
Par Le Vendredi 6 Juillet 2018 à 11:39 | Lu 31 fois



Dans la même rubrique
< >

ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région