Page

La décision judiciaire en défaveur de Aïssta Tall Sall au menu

Le verdict de la Cour d'appel de Saint-Louis qui donne la victoire à Mamadou Racine Sy face à Aïssta Tall Sall pour le contrôle de la mairie de Podor est un sujet largement commenté par la livraison de mercredi de la presse quotidienne.


La décision judiciaire en défaveur de Aïssta Tall Sall au menu
La cour d’appel de Saint-Louis a déclaré mardi Mamadou Racine Sy, le leader d'And Ligguey Podor, vainqueur de l'élection des conseillers de cette commune. Elle infirme ainsi les résultats de la Commission départementale de recensement des votes, favorables à "Benno ak Aissata", la coalition dirigée par l'avocate Aïssata Tall Sall.

Le camp de Mamadou Racine Sy, la coalition "And Ligguey Podor" est déclaré vainqueur avec 1 977 voix, contre 1 967 pour celui d'Aissata Tall Sall, après l'invalidation des résultats provisoires d'un des bureaux de vote.

Le leader de la coalition "Benno ak Aissata", Aissata Tall Sall, qui a rejeté la décision rendue par la cour d'appel de Saint-Louis, dit espérer un verdict "plus juste" de la Cour suprême auprès de laquelle ses avocats ont déposé un recours.

C'est "la grande confusion !", s'exclame le quotidien Enquête dans la "bataille pour la mairie de Podor". Selon le journal, "5 juges élisent Racine Sy, 4 autres se rebellent". Aïssata Tall Sall, pour sa part, saisit la Cour suprême.

"Le juge déchoit Aïssta Tall Sall", selon Walfadjri qui affiche à sa Une "Chronique d'une victoire annoncée". "Le verdict (….) qui donne la victoire à Racine Sy et invalide la victoire de Aïssata Tall Sall ne constitue pas une surprise pour les observateurs", selon Walfadjri qui souligne que la Cour d'appel "a annulé le scrutin dans le bureau de vote numéro 9 au motif (….) que des morts avaient….voté".

Le journal rappelle avoir relevé dans une de ses éditions que "cela sentait mauvais pour la socialiste qui de ce fait devrait surveillait ses arrières gardes. Car, malgré les félicitations surmédiatisées du président Macky Sall après la proclamation des résultats, Aïssta Tall Sall qui l'avait remporté sur le fil (….) ne devrait pas être surprise de voir le basculement des résultats en sa défaveur".

La publication ajoute qu'elle s'était fondée "sur le fait que la Cour d'appel de Saint-Louis avait vidé tous les recours (….) à l'exception notable" du recours déposé par Mamadou Racine Sy.

Pour Le Populaire, "La Cour d'appel intronise Racine, Aïssata Tall Sall saisit la Cour suprême", non sans relever que 4 des 9 magistrats de la première juridiction citée "boudent la délibération".

Pape Ousmane Diallo, Abdourahmane Aw, Pape Alioune Sané et Momar Sidibé quittent la salle au moment du délibéré, souligne Le Populaire, notant que Aïssta Tall Sall "descend en flammes Taïfour Diop, le président de la Cour d'appel de Saint-Louis".

Sud Quotidien y va de son jeu de mots. "Taïfour Diop +déracine+ Aïssata Tall Sall", souligne le journal, selon qui les juges Pape Ousmane Diallo, Abdourahmane Aw, Pape Alioune Sané et Momar Sidibé "refusent +d'associer leurs noms à cette forfaiture".

Dans le journal L'As, Massokhna Kane, un des conseils de Mme Sall charge le juge Diop : "C'est un juge qui ne mérite pas son titre. Son forfait ne nous a pas surpris, car nous avions alerté l'opinion". "Nous l'avons vu dans ses œuvres et nous savions que c'est cela qu'il voulait faire coûte que coûte. Même s'il n'y avait que deux magistrats, il prendrait la décision (…)", déclare l'avocat.

L'Observateur s'intéresse lui au cas du directeur de publication du quotidien privé La Tribune, Félix Nzalé, placé sous mandat de dépôt mardi pour diffusion d'une "fausse information" sur la fièvre Ebola. Le journal faisait état, lundi, de l'existence de 5 cas d'Ebola au Sénégal.

Devant les enquêteurs, M. Nzalé, qui sera jugé jeudi, a reconnu que "l'information peut choquer", rapporte L'Observateur, précisant que "le journaliste risque jusqu'à 3 ans de prison ferme".

A sa Une, Le Soleil annonce que la BAD accorde 17,7 milliards de francs CFA au Sénégal dans le cadre de la réhabilitation du tronçon Dinguiraye-Nioro-Keur Ayib.

OID/BK
APS
Par Le Mercredi 13 Août 2014 à 11:50 | Lu 77 fois



Nouveau commentaire :

ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région