Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La gouvernance économique et judiciaire au menu

Dakar, 2 oct (APS) – Les journaux parvenus vendredi à l’Agence de presse sénégalaise traient de sujets relatifs, entre autres, à l’économie, à la justice et à des faits de société.


Trois jours après la tenue d’un Conseil présidentiel sur la relance de l’économie plombée par la crise sanitaire, des quotidiens tentent de faire savoir davantage à leurs lecteurs les mesures retenues pour relancer la croissance économique.


C’est le cas du journal L’Info qui annonce que le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, a dévoilé les grandes réformes de la deuxième phase du Plan d’actions prioritaires PAP2A, un plan censé redynamiser l’économie à travers sa mise en œuvre.


Entre autres réformes citées par la publication figurent la présentation dès la semaine prochaine en Conseil des ministres d’un projet de loi relatif à l’introduction des partenariats publics-privés (PPP) et la réforme du Code des marchés publics.


‘’Hott épingle le Code des marchés publics’’, résume de son côté le journal L’AS au sujet du ralentissement de l’économie.

‘’Manifestement, le ministre de l’Economie suit le tempo de son patron qui veut des réformes. Amadou Hott a pointé les insuffisances du code des marchés publics en soutenant que le pays ne va pas se développer si un projet dure trois ans parce que tout simplement les gens ne sont pas d’accord sur un appel d’offres’’, indique ainsi la publication.


Les questions de gouvernance territoriale intéressent Sud Quotidien, lequel voit dans la mise en œuvre des politiques de développement territorial de Macky Sall, une réhabilitation des gouverneurs.


La publication en veut pour preuve l’enclenchement du processus de transfert des compétences de l’Etat central vers les territoires à travers la signature le 23 septembre d’un décret portant charte de la décentralisation. Ce texte consacre le repositionnement des gouverneurs au cœur de l’exécution des politiques de développement dans les territoires.


La gouvernance judiciaire n’est pas en reste dans les quotidiens à travers la traduction par la Chancellerie du président de l’Union des magistrats sénégalais devant le conseil de discipline du Haut conseil de la magistrature. Il est reproché à Souleymane Téliko ses commentaires sur le déroulement du procès de l’ancien maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall.


‘’Téliko devant le Conseil de discipline, l’UMS organise la riposte’’, affiche en Une Lii Quotidien en relayant un communiqué de l’Union des magistrats sénégalais.


‘’Bâillonnement, affront, poursuites illégitimes sont, entre autres, les expressions qui meublent le discours de l’Union des magistrats sénégalais (UMS), dans l’affaire dite Souleymane Téliko. Le vocabulaire est, à la limite, guerrier. Le ton, sec, traduit un réel sentiment de malaise, lequel risque de paralyser tout l’appareil judicaire, avertit le quotidien.

Vox Populi n’y va pas par quatre chemins : ‘’les magistrats exigent la tête du Garde des Sceaux (Malick Sall). Selon le journal les magistrats exigent l’arrêt immédiat de la procédure disciplinaire engagée contre le président de l’UMS et agitent le spectre d’un boycott de toutes les audiences le jour de la comparution de leur collègue.


Pendant ce temps, le mois d’octobre consacré à la lutte contre le cancer sert de prétexte à certains journaux pour revenir les affres de la maladie au Sénégal. Kritik’ rappelle par exemple que 1800 femmes contractent chaque année le cancer du sein.


Enquête jette également son dévolu sur la question sanitaire en s’intéressant, à travers un dossier, à la qualité des médicaments vendus au Sénégal. Pour la publication, il y a une défiance envers certains médicaments, notamment ceux en provenance de l’Inde, d’où le titre à sa Une : ‘’Le procès des médocs indiens’’.


Des médecins et pharmaciens font un diagnostic positif, alors que depuis quelques mois, des rumeurs font état d’une mauvaise qualité des produits pharmaceutiques provenant de ce pays, souligne le journal.


Le journal le Témoin tente, de son côté, de percer le mystère ayant entouré l’annonce de la fermeture de la frontière de la Guinée avec le Sénégal. La publication y voit la traduction du mécontentement du président guinéen Alpha Condé après la réception en grande pompe à Dakar de son principal challenger à l’élection présidentielle Cellou Dallein Diallo.


‘’Macky déroule le tapis rouge à Dallein et fâche Condé’’, croit ainsi savoir le journal Le Témoin.


Macky Sall est à la Une du Soleil, journal qui a choisi de revenir sur le dialogue avec les Sénégalais, initié sur les réseaux sociaux, par le chef de l’Etat. Le journal revient notamment sur les réponses du président de la République à plus de 4.000 internautes.

AKS


Share
APS
Par Le Vendredi 2 Octobre 2020 à 10:24 | Lu 54 fois


Dans la même rubrique
< >

Lundi 19 Octobre 2020 - 09:59 La politique dicte sa loi dans les quotidiens


ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région