Page
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La presse internationale s'interroge sur le score du FN et parie sur la victoire de Hollande le 6 mai

Par Anne Bernas
Outre le fait que le candidat socialiste soit en tête des résultats de l’élection présidentielle de ce 22 avril, de nombreux quotidiens étrangers, au lendemain du scrutin, se penchent sur le score sans précédent de la candidate d’extrême droite Marine Le Pen et pronostiquent la victoire de Hollande le 6 mai prochain. Petite sélection.


Quelques Unes de médias anglophones titrant sur le premier tour du scrutin, dans un kiosque à Nice le 23 avril 2012. REUTERS/Eric Gaillard
Quelques Unes de médias anglophones titrant sur le premier tour du scrutin, dans un kiosque à Nice le 23 avril 2012. REUTERS/Eric Gaillard
Pour le quotidien libanais L’Orient le jour , la présidentielle est fidèle à elle-même : un combat gauche-droite qui s’annonce sans grande surprise. Filant la métaphore sportive, il considère que le match du 6 mai sera un réel clasico à l'issue duquel l'équipe du Parti socialiste sortira victorieuse.

Le journal francophone souligne que François Hollande a fait mieux que François Mitterrand en 1981 avec près de 28,6% des voix, contre 27,1% à Nicolas Sarkozy, et ne lésine pas sur les mots en déclarant que Marine Le Pen « a explosé le score de son père » arrivé en 2002 au 2e tour avec18,5%.

Nicolas Sarkozy n'a pas eu la baraka !

Dans le bassin méditerranéen toujours, la presse algérienne se délecte du scrutin d’hier. Une caricature d’un Hollande souriant et d’un Sarkozy qui boude fait la Une du journal El Watan. Comme ses confrères, le quotidien souligne le score important de la candidate d’extrême droite via un subtil résumé : « Le premier tour s’énamoure pour François Hollande et... penche à droite ». Le correspondant du journal à Paris, dans un style plein d’humour et de sarcasmes, annonce qu’à partir d’aujourd’hui « la danse du ventre a commencé à qui va séduire les électeurs du Front national », tandis que le parti centriste MoDem de François Bayrou « continue de jouer sur le " ni ni " et le " oui oui" ».

NOTRE SITE SPÉCIAL

Peu avant la publication des résultats, son confrère du journal La liberté titrait hier « Nicolas Sarkozy peut-il encore gagner ? », affirmant ironiquement qu’il faudrait « une sacrée baraka » au président sortant pour que le 6 mai lui soit favorable. N'y allant pas de main morte, il dénonce de manière virulente le président qui a « jeté le tapis rouge sous les pieds de l’ultra droite abreuvée à la fontaine raciste, xénophobe et islamophobe du lepénisme, dragué les harkis et leurs enfants en faisant acte de repentance sur l’abandon de leurs frères en Algérie et la condition de sous-hommes qu’ils ont eu à subir dans le pays des Lumières et des droits de l’homme ».

Les audiences des médias belges feraient-elles des envieux ?

En Iran, l'Islamic Republic of Iran Broadcasting, IRIB, voix officielle du régime, s’inquiète de la montée des partis d’extrême droite en Europe. Il cite le chef de la diplomatie luxembourgeoise, Jean Asselborn, qui a accusé le chef de l'Etat français Nicolas Sarkozy « d'être en partie responsable du succès de la candidate du Front national par son choix de faire campagne sur les frontières européennes trop poreuses à ses yeux et le contrôle de l'immigration ». Sur un ton plus léger, la voix officielle du régime consacre quelques lignes au « record historique d'audience pour le site de la RTBF qui avait mis en ligne les premières estimations des résultats du premier tour avant 20h ». No comment.

Intérêts régionaux et nationaux obligent, l’IRIB, peu de temps après la publication officielle des résultats et l’annonce de la « victoire » du candidat socialiste au premier tour, ne peut s’empêcher de tirer à boulet rouge sur son détesté voisin du golfe Persique qu’est le Qatar en titrant : « Quand le Qatar drague discrètement François Hollande ! », et de dresser une liste de « gâteries » déjà faites par le petit émirat à François Hollande tout en se moquant du discours de Hollande de janvier 2012 lorsqu'il affirmait que « l’apport des Qataris à la réindustrialisation de la Corrèze est nécessaire ».

« Sarkozy, otage de Marine Le Pen »

Peut-être est-il encore un peu tôt pour voir apparaître des analyses plus profondes du scrutin dans les médias internationaux. Le journal israélien Haaretz se réduit ainsi, comme ses confrères arabophones ou encore indiens anglophones à donner les derniers résultats en consacrant malgré tout une place plus importante aux scores du Front national.

Pourtant, à l’autre bout du monde, le quotidien sud-américain La Nacion en est déjà au second tour de l’élection, commentant à tout va les scores de chacun des candidats et prédisant une victoire de François Hollande. En titrant « Sarkozy, otage de Marine Le Pen », le journal annonce qu’il faudrait qu’un « miracle » se produise pour que le président sortant soit élu au second tour, mais, ajoute-t-il, « le miracle ne se produira pas parce qu’il est entre les mains de la candidate FN qui se délecte de cette déroute ».
Source: RFI.fr
Par Le Mardi 24 Avril 2012 à 04:35 | Lu 574 fois



Nouveau commentaire :

La Chronique de Seydina Seck | ARCHIVES D'ACTU | REVUE DU NET: L'actualité vue Par Les sites internet