Page

La tournée de Macky Sall ravit la vedette au procès Karim Wade

Dakar, 20 fév (APS) - La tournée économique du chef de l'Etat Macky Sall en Casamance et la fin des débats du procès pour enrichissement illicite visant Karim Wade, fils et ancien ministre de l'ex-président Abdoulaye Wade, sont les deux sujets les plus en vue dans la livraison de vendredi de la presse quotidienne.


La tournée de Macky Sall ravit la vedette au procès Karim Wade
"Le président de la République a entamé hier (jeudi), un périple économique d'une semaine dans la Casamance naturelle. A Ziguinchor, première étape de cette tournée, le président de la République a procédé tour à tour à la réception de deux nouveaux bateaux Aguène et Diambogne" et d'une chambre frigorifique avant de remettre "une cinquantaine de bus aux transporteurs urbains", informe le journal Le Quotidien.

Le président de la République, "accueilli dans une ambiance de campagne électorale, a su capitaliser sur ses détracteurs, à travers le désenclavement et la mise en œuvre de conditions favorables au développement de la Casamance", analyse Waa Grand place.

Macky Sall, dont c'est la troisième visite à Ziguinchor depuis son accession à la magistrature suprême en 2012, "a saisi l'occasion pour démontrer, encore une fois, sa détermination à hâter le développement de la Casamance. Il sort ainsi Ziguinchor de son isolement".

"Les opérateurs du secteur touristique de la Casamance peuvent enfin pousser un ouf de soulagement. Le président de la République (…) a proclamé, à Ziguinchor, la Casamance zone de priorité nationale touristique et a promis des exonérations fiscales sur dix ans en faveur des promoteurs touristiques opérant ou voulant investir dans la région", note de son côté Direct Info.

"Pendant dix ans, la Casamance aura un statut économique spécial (…) dans le domaine touristique. Telle est la décision du chef de l'Etat. Macky Sall, qui posait l'acte symbolique d'inauguration des bateaux Aguène et Diambogne, a décidé, entre autres, de faire de la Casamance une zone touristique prioritaire d'intérêt national avec tout ce que cela comporte comme avantage fiscal", écrit Walfadjri.

Libération, pour sa part, signale que le prix du billet de la desserte maritime Dakar-Ziguinchor a été ramené de 10.500 à 5.000 francs CFA, conséquence d'une décision du chef de l'Etat qui a annoncé une subvention de 50 pour cent sur le tarif habituel.

"Macky fait mieux que Wade", relève Rewmi quotidien. "Macky appâte la Casamance", selon le quotidien Le Populaire. "Macky Sall prend le large" (Waa Grand place) et "lance 2017", estime le quotidien Enquête, en allusion à la prochaine présidentielle.

Si l'on en croit ce journal, les annonces et les actes posés par le président de la République à Ziguinchor "ne manquent pas de relents politiques. A deux ans de la présidentielle de 2017".

Concernant le procès pour enrichissement illicite visant Karim Wade et ses co-inculpés, Sud Quotidien annonce que le verdict sera connu le 23 mars. "C'est la décision prise hier (jeudi) par le président de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) qui clôturait (…) les débats d'un procès qui continue de passionner les Sénégalais", précise Le Témoin quotidien.

"Le compte à rebours commence pour Karim et Cie", indique L'As. "Karim renvoyé en mars", affiche Le Quotidien. "Contrairement à Pierre Agboba, Alioune Samba Diassé et Mbaye Ndiaye, Pape Mamadou Pouye et Bibo Bourgi ont axé leur plaidoirie sur la disculpation de Karim Wade, le prévenu principal", écrit-il.

MM. Bourgi et Pouye "se sont défendus becs et ongles en optant pour une ligne solidaire : écarter Karim Wade de la propriété des sociétés incriminées. La séance s'est achevée sur des observations soulevées de part et d'autres", rapporte Enquête.
BK
APS
Par Le Vendredi 20 Février 2015 à 10:32 | Lu 14 fois



Nouveau commentaire :

ENVIRONNEMENT | LA PRESSE DU JOUR | Journal de la Présidentielle. Par Binta Diallo (RFM-Archipo) | PORTRAIT | RECHERCHE | THIES - Actu Région