Page

Le Ghana envoie un avion rempli d'argent pour payer ses joueurs

Un avion transportant trois millions de dollars en espèce a décollé du Ghana mercredi pour rejoindre le Brésil. L'argent est celui des primes d'apparition que les joueurs de l'équipe du Ghana attendent depuis le début de la Coupe du monde.


Le Ghana envoie un avion rempli d'argent pour payer ses joueurs
C'est un étrange avion qui a décollé, mercredi 25 juin, du Ghana à destination du Brésil. À bord : trois millions de dollars en petites et grosses coupures. Cette impressionnante cargaison correspond aux primes d'apparition dont doit s'acquitter la fédération de football du Ghana auprès des joueurs de l'équipe nationale, surnommés les Black Stars.

Les footballeurs ghanéens attendent ce versement depuis le début de la compétition, il y a douze jours, les joueurs commençaient à perdre patience. "Son excellence le président John Dramani Mahama est personnellement intervenu pour s'assurer que le paiement des primes d'apparition sera effectif mercredi soir", s'est félicitée la fédération ghanéenne de football dans un communiqué reconnaissant, au passage, un malaise certain parmi les stars nationales du ballon rond.

Du liquide plutôt qu'un virement bancaire

Selon le ministre ghanéen du Sport Joseph Yammin, qui s'est expliqué à la radio CitiFM, ce retard de paiement est dû aux difficultés rencontrées pour mobiliser trois millions de dollars en espèce et les faire parvenir sans encombre à bon port. "Les joueurs ont insisté pour recevoir de l'argent liquide", a-t-il précisé. Ils étaient opposés à un virement bancaire en Cedi, la monnaie locale, car elle "ne cesse de se dévaluer", rappelle le quotidien économique "Les Échos".

Les instances ghanéennes ont précisé que l'argent avait été prelevé sur le budget du gouvernement qui se remboursera, ensuite, sur l'argent que la Fifa va verser au pays pour la participation de son équipe. De quoi motiver les Black Stars, qui doivent vaincre le Portugal, jeudi 26 juin, pour garder une chance de se qualifier pour les huitièmes de finale.

Ce n'est pas la première fois qu'une histoire de gros sous vient perturber le parcours footballistique de cette équipe au Brésil. Des représentants de la fédération ghanéenne de football ont été accusés, lundi 23 juin, par le quotidien britannique "Daily Telegraph", d'avoir accepté de l'argent pour arranger le résultat de certains matchs amicaux de l'équipe nationale. À la suite de ces allégations, les instances ghanéennes du ballon rond ont annoncé avoir lancé une enquête contre les personnes mises en cause par le journal britannique.
FRANCE24.com
Par Le Jeudi 26 Juin 2014 à 23:34 | Lu 106 fois



Nouveau commentaire :

ACTUALITE | MEDIAS | POLITIQUE | SPORTS | CULTURE | SOCIETE | CHRONIQUE | PEOPLE | HUMOUR | LA PAROLE AUX THIESSEOIS | ECONOMIE | INTERNATIONAL | EDUCATION | NOUVEAUTéS - MUSIQUE | AFRIQUE | FAITS-DIVERS | WEEK-END PRESSE | VIDEOS | Annuaire du lien | LE BILLET DU JOUR | WEEK-END PRESSE | MŒURS LÉGÈRES, Le Blog des infidélités | THIES PEOPLE & CELEBRITES